logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/487308/dici-2025-les-politiques-de-leau-doivent-etre-repensees-plaide-le-cfe/

EAU-ASSAINISSEMENT
D’ici 2025, les politiques de l’eau doivent être repensées, plaide le CFE
Fabienne Nedey | A la une | actus experts technique | France | Publié le 31/01/2017 | Mis à jour le 01/02/2017

Le Cercle français de l'eau, un think-tank ayant pour ambition de promouvoir une politique volontariste et ambitieuse de l’eau, vient de se livrer à un intéressant exercice de bilan et de prospective : penser l'avenir de l'eau à l'horizon 2025. Revue en détail des priorités à venir dans ce domaine, selon les experts.

Il y a dix ans, le Cercle français de l’eau publiait un ouvrage sur les priorités pour l’eau en France, à l’occasion de l’adoption de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (la LEMA) de 2006. Le 27 janvier 2017, le CFE a récidivé en organisant, cette fois, un colloque pour dégager de nouvelles perspectives à l’horizon 2025.

Micropolluants : trouver la réponse adaptée

En matière de qualité de la ressource, un véritable défi se fait jour sur la question des micropolluants, en particulier les perturbateurs endocriniens. Le CFE prône une double approche préventive et curative : une intervention en amont, avant la mise sur le marché de produits, pour limiter la libération des substances en cause, et en aval, pour contenir et traiter. Il y a notamment de gros progrès à faire sur la question de l’assainissement de temps de pluie, qui est notoirement insatisfaisant et qui conduit à relarguer dans le milieu, dès qu’il pleut, des quantités significatives de polluants.

Il faut en outre, selon Yves Levi, professeur de santé publique et environnement à la faculté de pharmacie de l’université Paris-Sud, « progresser sur l’évaluation des ...

POUR ALLER PLUS LOIN