logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/486902/les-propositions-de-benoit-hamon-candidat-du-ps-a-lelection-presidentielle/

ELECTION PRÉSIDENTIELLE
Les propositions de Benoît Hamon, candidat du PS à l’élection présidentielle
Marie-Pierre Bourgeois | France | Publié le 30/01/2017 | Mis à jour le 31/01/2017

Benoît Hamon a gagné la primaire de la Belle alliance populaire dimanche 29 février. Marqué à gauche, le désormais candidat à l’élection présidentielle du Parti socialiste propose un programme qui revient aux fondamentaux. Sans négliger les idées neuves. Tour d’horizon des principales propositions.

Benoit Hamon

 

En s’appuyant sur un programme qui promet « un futur désirable », Benoît Hamon a su faire tourner la campagne des primaires autour de ses idées. La Gazette vous résume les mesures marquantes de son programme [1].

La mise en place progressive du revenu minimum universel

L’établissement d’un revenu de base, proposition-phare du candidat, se ferait progressivement :

Côté financement, le surcoût de l’augmentation du RSA est estimé à 45 milliards d’euros par an et serait financé par un impôt sur le patrimoine, issu de la fusion de la taxe d’habitation et de l’impôt sur la fortune. Le candidat est moins précis sur la suite financière de la généralisation du revenu minimum.

 La défense de la fonction publique

Benoit Hamon s’est clairement positionné en faveur de la défense des agents, expliquant que « le statut de la fonction publique, qui protège la carrière de l’agent par-delà les alternances politiques, est avant tout une garantie de neutralité du service public pour les citoyens. »

Plus précisement, Benoit Hamon souhaite :

Passer à une VIè République

Voulant « rénover la démocratie », celui qui est en politique depuis plus de 30 ans propose :

Mettre l’accent sur les énergies renouvelables

Le candidat préféré des écologistes a développé un « logiciel programmatique » tourné vers l’environnement depuis son arrivée au Ministère de l’Economie sociale et solidaire en 2012 :

Fiscalité : repenser la taxation

Accusé de manque de sérieux budgétaire, Benoît Hamon a répliqué en dégainant le thème de la réforme fiscale :

Education : la scolarisation à 3 ans

L’ancien Ministre de l’Education nationale a développé lors de cette campagne 3 axes pour offrir « une scolarité plus juste à tous les enfants de France » :

Santé : la lutte contre le burn out

Le député des Yvelines est fortement identifié sur le thème de la santé au travail et souhaite :

Sécurité : recréer une police de proximité

Soupçonné de « laxisme » par les proches de Manuel Valls, Benoît Hamon s’est positionné pour :

POUR ALLER PLUS LOIN