Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Election présidentielle

Les propositions de Benoît Hamon, candidat du PS à l’élection présidentielle

Publié le 30/01/2017 • Par Blanche Bourgeois • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, France

Benoit Hamon
Marion Germa
Benoît Hamon a gagné la primaire de la Belle alliance populaire dimanche 29 février. Marqué à gauche, le désormais candidat à l’élection présidentielle du Parti socialiste propose un programme qui revient aux fondamentaux. Sans négliger les idées neuves. Tour d’horizon des principales propositions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

En s’appuyant sur un programme qui promet « un futur désirable », Benoît Hamon a su faire tourner la campagne des primaires autour de ses idées. La Gazette vous résume les mesures marquantes de son programme.

La mise en place progressive du revenu minimum universel

L’établissement d’un revenu de base, proposition-phare du candidat, se ferait progressivement :

  • Première étape : augmenter le RSA de 10%
  • Seconde étape : accorder un revenu d’existence à tous les jeunes de 18 à 25 ans sans condition de ressources
  • Troisième étape : organiser une conférence citoyenne pour fixer le périmètre du revenu universel. Objectif ? 750 euros par mois.

Côté financement, le surcoût de l’augmentation du RSA est estimé à 45 milliards d’euros par an et serait financé par un impôt sur le patrimoine, issu de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les propositions de Benoît Hamon, candidat du PS à l’élection présidentielle

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement