Emballages

Tensions entre collectivités et éco-organismes sur la filière emballages

| Mis à jour le 03/02/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Jean-François Humbert/Syctom

L’avis de l’Autorité de la concurrence, évoquant la possibilité d’une filière REP « emballages » opérationnelle et non plus financière a fait bondir les associations de collectivités. Pour l’AMF, cela revient à vouloir privatiser une filière devenue rentable, alors qu’on collectivisait les coûts, quand elle ne l’était pas.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le pavé était trop gros. L’AMF a réagi à l’avis de l’Autorité de la concurrence, du 27 décembre dernier, sur la filière REP (Responsabilité élargie du producteur) des emballages. Celle-ci avait été saisie par le ministère de l’Economie et des finances, le 6 octobre dernier, dans le cadre de l’ouverture du marché à plusieurs éco-organismes à partir de 2018.

Portant son avis au-delà de la saisine du ministre, et de celle, antérieure, du nouvel entrant Léko (qui portaient, notamment sur la question d’un équilibrage financier entre éco-organismes et la mise à disposition des données détenues par Eco-Emballages) l’Autorité de la concurrence a fait part de plusieurs recommandations.

Une période de transition pour développer une filière opérationnelle

Elle souhaite que « la période d’agrément 2018-2022 soit utilisée comme transition pour préparer un basculement d’une filière ‘financière’ vers une filière ‘opérationnelle’», en comparaison de ce qui a déjà été fait, en France, pour la filière des déchets électriques et électroniques ».

  • Filière D3E : le cap des 10 kg franchi en 2016

L’Autorité considère qu’une ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Desserte de l’aéroport de Lyon : le Sytral casse le contrat avec son concessionnaire

    D’ici huit mois, la desserte de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sera reprise par l’autorité organisatrice des transports urbains sur l’agglomération de Lyon. L’épilogue d’un bras de fer engagé depuis près d’un an, entre la Métropole et Rhônexpress ...

  • Une Méduse pour voir le bruit

    L’association Bruitparif s’est engagée en 2016 dans le développement d’un nouveau type de capteur, baptisé "Méduse". Ce dispositif innovant de mesure qui permet de "voir le bruit" a été récompensé d’un trophée du concours "Décibel d’Or". ...

  • Les marchés passés sans publicité ni mise en concurrence préalables

    Si le code de la commande publique semble parfois rendre l’achat public peu aisé, il offre également la possibilité de passer des marchés de gré à gré. Dans ce cas, exit avis de marché, procédure, règlement de consultation, etc. Le rêve ! Un rêve qui ...

  • « Dix ans après Xynthia, nos territoires restent fragiles »

    Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia ravageait les côtes de Vendée et de Charente-Maritime, entraînant la mort de 47 personnes sur son passage. Dix ans après ce drame qui pointait les lacunes du dispositif national, Stéphanie Bidault ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP