Emballages

Tensions entre collectivités et éco-organismes sur la filière emballages

| Mis à jour le 03/02/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Jean-François Humbert/Syctom

L’avis de l’Autorité de la concurrence, évoquant la possibilité d’une filière REP « emballages » opérationnelle et non plus financière a fait bondir les associations de collectivités. Pour l’AMF, cela revient à vouloir privatiser une filière devenue rentable, alors qu’on collectivisait les coûts, quand elle ne l’était pas.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le pavé était trop gros. L’AMF a réagi à l’avis de l’Autorité de la concurrence, du 27 décembre dernier, sur la filière REP (Responsabilité élargie du producteur) des emballages. Celle-ci avait été saisie par le ministère de l’Economie et des finances, le 6 octobre dernier, dans le cadre de l’ouverture du marché à plusieurs éco-organismes à partir de 2018.

Portant son avis au-delà de la saisine du ministre, et de celle, antérieure, du nouvel entrant Léko (qui portaient, notamment sur la question d’un équilibrage financier entre éco-organismes et la mise à disposition des données détenues par Eco-Emballages) l’Autorité de la concurrence a fait part de plusieurs recommandations.

Une période de transition pour développer une filière opérationnelle

Elle souhaite que « la période d’agrément 2018-2022 soit utilisée comme transition pour préparer un basculement d’une filière ‘financière’ vers une filière ‘opérationnelle’», en comparaison de ce qui a déjà été fait, en France, pour la filière des déchets électriques et électroniques ».

  • Filière D3E : le cap des 10 kg franchi en 2016

L’Autorité considère qu’une ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Franco Novelli (FNCCR) : « Laisser les collectivités compétentes s’organiser »

    Expert technique au département cycle de l’eau de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régie, Franco Novelli appelle l’État à faire preuve de cohérence et d’objectivité dans l’évolution du cadre réglementaire du traitement des ...

  • Gestion des boues d’épuration : un casse-tête français

    Application d’un principe de précaution « excessif » dans le cadre de la crise du Covid-19 et succession d’initiatives tendant à instaurer de nouvelles dispositions réglementaires aux effets désastreux : le dossier des boues d’épuration des eaux ...

  • Les logiciels libres, un choix engagé… et engageant !

    Les logiciels libres permet de bénéficier des avancées faites par d’autres acteurs et d’échanger sur les siennes. Toutes les collectivités peuvent se tourner vers les logiciels libres, et cette démarche est plus simple lorsqu’elle est mutualisée. Pour ...

  • Prix Territoriaux 2022 : c’est parti ! Participez !

    Jusqu'au 8 juillet, toutes les collectivités territoriales peuvent concourir pour remporter un Prix et valoriser leurs innovations locales, leur démarche transversale et le travail de leurs équipes. La 23è saison des Prix Territoriaux La Gazette - GMF est lancée ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP