Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Tourisme historique

La Roche-sur-Yon mise sur son passé napoléonien pour développer le tourisme

Publié le 02/02/2017 • Par Frédéric Ville • dans : Innovations et Territoires, Régions

Place Napoléon, La Roche-sur-Yon
Place Napoléon, La Roche-sur-Yon Nicolas Bégaud CC
Coincée entre le littoral vendéen et le parc du Puy du Fou, mais riche d'un glorieux passé, La-Roche-sur-Yon compte devenir une étape indispensable du tourisme sur le thème de l'empereur. Préservation du patrimoine et animations font partie de ses leviers pour y arriver.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Chaque jour est publié un livre consacré à Napoléon, et il est, après Jésus, le personnage historique le plus recherché sur internet », s’enthousiasme Philippe Porté, adjoint au maire chargé de l’Histoire de la ville de La Roche-sur-Yon, qui a fêté son bicentenaire en 2004. Car, avant 1804, l’actuel chef-lieu de Vendée n’était qu’un bourg de 1000 habitants. C’est le transfert de la préfecture de Fontenay-le-Comte à La Roche-sur-Yon, par décret impérial, qui constitue l’acte fondateur de la ville, organisée autour de la grande place Napoléon.

Malgré ce glorieux passé, La Roche-sur-Yon, qui n’a franchi le cap des 50 000 habitants que dans les années 2000, ne réussit toujours pas à rivaliser, en matière de tourisme, avec les poids lourds du secteur que sont le littoral vendéen et l’arrière-pays porté par son parc du Puy du Fou.

« Site patrimonial remarquable »

« La ville veut mettre en avant son identité napoléonienne, en faire une marque, et devenir un point d’arrêt entre la côte et le ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Roche-sur-Yon mise sur son passé napoléonien pour développer le tourisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement