[OPINION] Transports doux

Les territoires votent pour le vélo, l’Etat se désengage…

Par • Club : Club Techni.Cités

© Dep74 - L. Guette

Chrystelle Beurrier est présidente des Départements & régions cyclables (DRC)

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour ouvrir l’année 2017, les Départements & régions cyclables (DRC) dévoilent la déclaration « les Territoires à vélo ». Corédigée avec les représentants des organismes nationaux représentatifs des communes, intercommunalités, départements, régions, et ceux du tourisme, de la mobilité, du développement durable, de la transition énergétique et des cyclistes et usagers français, cette déclaration, forte de ses 195 élus signataires, l’affirme : le vote des territoires va au vélo ! La France à vélo en 2030, ce sont les territoires qui l’aménagent. Depuis le récent et brutal arrêt des financements de l’Etat, ils le font d’ailleurs sans lui et doivent compter sur leur investissement pour valoriser leurs actions.

En France, le schéma national des véloroutes et voies vertes concerne, à lui seul, 5 523 communes, avec 13 000 km aujourd’hui, et l’objectif réaffirmé de 8 000 km de plus en 2030. Les communes en définissent le tracé dans le cadre de leur plan local d’urbanisme (PLU), les intercommunalités et les agglomérations l’intègrent dans leurs schémas de cohérence territoriale (Scot), les 94 départements concernés par ce maillage cyclable national apportent souvent leur soutien en ingénierie, financement et promotion via la solidarité territoriale, le développement durable, le tourisme ou leur compétence voirie. Ces trois niveaux de collectivités se portent en maîtrise d’ouvrage des réalisations. La région, dépositaire de l’aménagement du territoire, va, de son côté, devoir intégrer les itinéraires régionaux à son schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet).

En matière de développement du schéma cyclable national, chaque territoire contribue, à sa mesure, à construire la France à vélo. Vous aménagez votre commune en zone 30 ou en trottoirs pour plus de sécurité et favoriser les modes doux ? Vous développez des boucles cyclables pour la découverte de votre territoire depuis un itinéraire national structurant ? Vous anticipez la desserte à pied et à vélo de vos équipements sportifs et de vos écoles ? Vous proposez un stationnement vélo de qualité aux abords de vos arrêts de transports collectifs ? Votre PLU ou PLUi comporte un ou plusieurs itinéraires cyclables ? Vous mettez en place un plan de mobilité pour vos salariés ? Vous veillez à la continuité du grand itinéraire en entrée, sortie et en traversée de votre agglomération ? Vous déployez le label « Accueil Vélo » pour les touristes de passage ou en résidence ? Vous développez un schéma directeur cyclable ? Communes, intercommunalités, agglos, départements, régions, vous contribuez tous à la France à vélo de demain. Ensemble et en cohérence !

La politique nationale du vélo, c’est nous, les territoires, qui la faisons. Nous aménageons le schéma cyclable national, créons les conditions d’une mobilité décarbonée, faisons passer la France au premier rang des destinations mondiales du tourisme à vélo, et la portons au rang des nations cyclables sérieuses, travaillons à compléter 2 300 km d’itinéraires européens pour 2020, et 8 000 km nationaux pour 2030. Cette vision partagée de la France à vélo, les territoires la mettent en œuvre et l’appellent de leurs vœux par des aménagements et la déclaration qu’ils ont signée. Aujourd’hui, avant les élections et juste après un désengagement inédit de l’Etat à l’égard de notre réseau de collectivités, les DRC interpelleront les candidats : « Vous président (-e), quel sera votre soutien aux territoires pour la construction de la France à vélo 2030 ? »

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Votre actu juridique du 25 novembre au 1er décembre 2022

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 25 novembre et le 1er décembre 2022 ...

  • Femmes de terrain, c’est possible

    La féminisation des métiers techniques : mythe ou réalité ? Plus de 40 % des postes de la filière technique de la fonction publique territoriale sont occupés par des femmes et de plus en plus de dispositifs accompagnent ce mouvement. De quoi changer le regard ...

  • Prix national du génie écologique : plusieurs villes primées

    Création d’une réserve marine, restauration de cours d’eau ou d’une prairie alluviale sont autant de projets portés par des collectivités qui ont été récompensés à l’occasion de la quatrième édition du Prix national du génie écologique. ...

  • Incinération des déchets : le gouvernement s’est pris les pieds dans le tapis

    Vent de colère chez les professionnels des déchets et à l’association des maires de France suite à un amendement surprise du gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances pour 2023. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP