Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Le chômage nuit à la santé

Publié le 28/09/2018 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Une étude de l’association Solidarités nouvelles face au chômage alerte sur les risques physiques et psychiques liés à la perte d’un travail. 10 000 à 14 000 décès par an seraient imputables au chômage. Un phénomène mal documenté, que le système de soins et le service public de l’emploi peinent encore à prendre en compte.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Par Alexia Eychenne

« Le chômage nuit à la santé de celles et ceux qui le vivent. » Tel est le constat de Solidarités nouvelles face au chômage (SNC), association d’aide aux personnes en recherche d’emploi, dans un rapport présenté le 20 septembre. Un phénomène méconnu, faute de données.

Les chômeurs sortent des radars de la médecine du travail. Les chiffres de la Cnam ne différencient pas les demandeurs d’emploi des actifs « occupés ». Et les soignants ne sont pas formés à évaluer les conséquences de la perte d’un emploi. Des études disparates et le rapport de SNC laissent pourtant percevoir que les chômeurs sont en moins bonne santé que les autres actifs.

Stress, troubles du sommeil…

Selon le rapport, 34 % des demandeurs d’emploi ont vu leur santé se dégrader. L’inactivité forcée provoque ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le chômage nuit à la santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement