Énergie

Le mât d’éclairage, une nouvelle source d’énergie pour les véhicules électriques

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

La Roche sur Yon

Le trophée des villes électromobiles remporté par La Roche-sur-Yon agglomération n’est pas le fruit du hasard. Il est le résultat d’un engagement de longue date en faveur de la mobilité durable. Parmi ses actions phares, la mise en œuvre de bornes de recharge de véhicules électriques, alimentées par l’éclairage public. Un dispositif qui a nécessité quelques ajustements préalables.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour assurer la cohérence globale de sa politique de mobilité, la ville et l’agglomération de La Roche-sur-Yon ont déployé plusieurs actions au rang desquelles la gratuité du stationnement pour les véhicules électriques en centre-ville, l’octroi de subventions aux particuliers pour l’achat de véhicules « propres » (avec un montant revalorisé pour les personnes en situation de handicap) ou encore la mise en place de la fête de la mobilité durable.

Bornes de recharge

La collectivité a aussi beaucoup misé sur son exemplarité. « Nous mettons à disposition des agents douze véhicules électriques et dix-sept vélos à assistance électrique », énumère Anne Aubin-Sicard, vice-présidente du développement durable à l’agglo. « Les vélos font une centaine de kilomètres par mois. Ce n’est pas énorme, mais cela évite malgré tout d’avoir des véhicules supplémentaires en ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références

Fiche technique

  • Maître d’ouvrage : ville de La Roche-sur-Yon.
  • Maîtres d’œuvre : Bouygues énergies & services, syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (SyDEV), Enedis.
  • Caractéristiques : système de recharge qui utilise le courant faible de 3 KW (soit 6 à 8 heures de recharge en moyenne pour un véhicule). Pas de génie civil nécessaire. L’agglo n’a pris au maître d’œuvre que le segment « recharge » et non celui qui concerne la supervision, possédant déjà son propre logiciel d’analyse.
  • Calendrier : phase de test de septembre 2016 et décembre 2016, ouverture aux usagers depuis janvier 2017.
  • Coût : pour l’instant, simplement le coût du déplacement des équipes pour le marquage des mâts d’éclairage et l’étanchéité du matériel.
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP