logo
DOSSIER : Open Data et réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/48208/la-fing-partenaire-et-centre-de-ressources/

La FING, partenaire et centre de ressources
Romain Mazon | Dossiers d'actualité | Publié le 08/11/2010 | Mis à jour le 21/12/2010

La fondation internet nouvelle génération (FING) est l’un des acteurs incontournables de la réutilisation des données publiques. Elle développe un programme dédié aux collectivités locales.

Charles Népote, directeur du programme "Réutilisation des données publiques" de la FING [1]

Charles Népote, directeur du programme "Réutilisation des données publiques" de la FING

L’association, qui explore les innovations tant sociales qu’économiques permises ou promises par les TIC développe un programme « Réutilisation des données publiques » [2], qui concerne particulièrement les collectivités locales.
Il s’appuie sur le projet Territoires pilotes [3] qui consiste à « faire émerger un grand nombre de projets innovants sur un axe stratégique de développement du territoire et fondés sur la réutilisation de données publiques ». La communauté urbaine de Bordeaux est la première grande agglomération à rejoindre le projet.

Il est construit en 3 phases, détaille Charles Népote, qui dirige le programme. La phase 1 consiste en un recensement créatif des données, avec des rencontres entre les potentiels innovateurs et la collectivité pour faire correspondre les attentes. Il ne sert à rien que l’acteur public ouvre toutes ses données d’un seul coup. La phase 2 engage la production de données, la collectivité s’engageant dans des démarches de récurrence de la publication, ou de qualité des données. Enfin, en phase 3, nous analyserons et évaluerons les réussites et les échecs, pour, en fin de parcours, mettre en valeur des applications les plus innovantes, et publier un guide des bonnes pratiques.

Sur son site, la FING propose un grand nombre de ressources consacrées aux données publiques, ainsi que la retransmission des différentes rencontres organisées sur le sujet.
Les collectivités intéressées peuvent aussi s’inscrire au Réseau social données publiques [4], qui capitalise toute la documentation, échanger sur le forum, et y suivre l’actualité du secteur, en France comme à l’étranger.