Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Social

Société de confiance : la loi veut adapter l’administration pour transformer la société

Publié le 31/08/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

La publication de la loi pour un État au service d’une société de confiance ouvre la porte à une stratégie nationale de l’action publique qui place l’administration dans un rôle de conseil. La dématérialisation totale est actée pour 2022. Les droits à l’erreur, au contrôle et à rectification sont reconnus à l’usager. La loi ouvre des expérimentations en matière de référent unique et de relayage à domicile. Elle autorise le gouvernement à légiférer par ordonnances dans le domaine de la petite enfance et du recouvrement des indus en matière sociale.

C’est finalement le texte adopté le 26 juin par les députés – sauf deux amendements purement rédactionnels – qui a été validé le 31 juillet en lecture définitive à l’Assemblée nationale. La loi n° 2018-727 pour un État au service d’une société de confiance (Essoc) a été promulguée le 10 août 2018 et publiée au JO le 11.

Un rôle de conseil pour l’administration

L’article 1 prévoit une stratégie nationale pour l’action publique et son annexe en fixe les orientations et les objectifs pour 2022. « Les conditions d’une confiance retrouvée du public dans l’administration » n’ont plus qu’à faire la preuve de leur efficacité pour transformer la société. Est ainsi assigné à l’administration un rôle « de conseil et de service », qui fonde ses rapports avec le public sur les « principes de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Société de confiance : la loi veut adapter l’administration pour transformer la société

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement