Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

finances

Près de deux millions d’euros pour promouvoir les fonds européens

Publié le 29/10/2010 • Par Euractiv.fr • dans : Europe • Source : EuroActiv.fr

Six films publicitaires vont être diffusés pendant un mois sur trois chaînes de télévision françaises, à des heures de grande écoute. La campagne intervient alors que 75% des Français méconnaissent l’action de l’UE dans leur région.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Il faut faire connaître l’action des fonds européens dans les régions françaises. C’est l’objectif affiché par les gestionnaires de l’argent communautaire dans l’Hexagone. Pendant un mois, quatre ministères lancent conjointement une campagne pour promouvoir l’utilisation des Feder, FSE et autre Feader sur le terrain.

Du 25 octobre au 26 novembre, six spots de trente secondes seront présentés aux heures de grande écoute sur TF1, M6 et RFO. Ce plan média sera complété par la diffusion, par 650 radios locales, de 36 spots vantant les bienfaits des fonds distribués aux régions par l’UE.

Le début de cette campagne intervient quelques jours après la publication d’un sondage, selon lequel 75% des Français méconnaissent l’action de l’UE dans leur région. Un score supérieur de 10 points à la moyenne européenne. Ce chiffre s’élève à 65% pour les 27 pays de l’UE, indique cette enquête Eurobaromètre. Au Royaume-Uni, qui est en queue de classement, près de neuf citoyens sur dix ignorent l’action de l’Europe dans leur région.

Trois milliards pour les DOM

Dans les faits, les films n’ont pas pour objectif d’accélérer la mise en œuvre des programmes opérationnels, même si certains ont pris du retard à cause de la crise. Il s’agit plutôt de faire connaître l’action des fonds européens au grand public.

La campagne, d’un montant total de 1,9 million d’euros, est essentiellement financée par les fonds européens. Elle implique à la fois le ministère de l’Economie, dont dépend le Fonds social européen, mais aussi le ministère de l’Agriculture, la Datar et le Service d’administration centrale des départements d’Outre-mer.

Cinq des six films sont en grande partie une adaptation d’une campagne similaire, menée en 2008. La principale nouveauté de 2011 concerne la réalisation d’un film destiné aux départements d’Outre mer. Bruxelles a attribué aux DOM français plus de 3 milliards d’euros, à dépenser entre 2007 et 2013.

Spots locaux

Pourquoi les spots ne sont-ils pas diffusés sur le service public? «France 2 n’a pas souhaité que nous achetions d’espaces», répond la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire (Datar). Concernant France 3, il revient aux autorités de gestion locale d’acquérir auprès de la troisième chaîne des espaces publicitaires. Cette méthode a par exemple été retenue en Champagne-Ardennes, en Lorraine ou en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Mais certaines préfectures ont voulu aller plus loin. En Auvergne, le préfet a fait produire ses propres publicités. Cinq films de trente secondes ont ainsi été réalisés. Ils seront diffusés du 8 novembre au 5 décembre sur l’antenne locale de France 3. Coût total de l’opération, entièrement financée par des fonds européens: 80 000 euros.

C’est la première fois que cette région a recours à des spots «localisés». «Le grand public est la cible la plus difficile à atteindre», commente la responsable de la communication du secrétariat général aux affaires régionales (SGAR) d’Auvergne, Emilie Thomas.

Presse régionale

«Dans l’ensemble, tous ces spots sont une très bonne chose», se félicite Michael Malherbe, auteur du blog La Comeuropéenne, et intervenant au master de communication public à Sciences-Po Lille. Mais il déplore que la campagne télévisée ne soit pas accompagnée d’un renforcement des moyens pour se renseigner sur les fonds européens. «L’information n’est pas plus facile à trouver qu’auparavant», regrette M. Malherbe.

Si la Datar a profité de cette campagne pour lancer un site Internet baptisé « L’Europe s’engage », cette page renvoie aux plateformes déjà existantes sur les fonds européens.

Sur le terrain, une source régionale estime: «La campagne télévisée ne remplace pas une présence dans les autres médias.» Avant de poursuivre: «Il est difficile de mesurer l’impact de ces campagnes nationales, qui interviennent trop peu souvent.» Cette source affirme que la communication sur les fonds régionaux se joue également dans la presse quotidienne régionale, auprès de qui les autorités de gestion doivent promouvoir les projets financés par les fonds européens.

La prochaine campagne télévisée est prévue pour 2013. En attendant, il faudra évaluer les effets de celle-ci. Bercy a déjà prévu de commander un sondage, à l’issue de la diffusion des spots, afin de mesurer la portée de ces films télévisés sur l’opinion française.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Près de deux millions d’euros pour promouvoir les fonds européens

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement