logo
DOSSIER : Gentrification : le nouveau visage des villes
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/478517/la-gentrification-une-politique-damenagement-qui-ne-dit-pas-son-nom/

MIXITÉ SOCIALE
La gentrification, une politique d’aménagement qui ne dit pas son nom
Delphine Gerbeau | A la une | Dossiers d'actualité | France | Publié le 26/12/2016 | Mis à jour le 22/12/2016

Depuis une quinzaine d'années, les villes font face à un double phénomène : une paupérisation de la population des centres-villes, et, en parallèle, un embourgeoisement de certains quartiers ou banlieues périphériques. Voulue, appréciée ou subie, cette gentrification qui grignote les villes est aujourd'hui l'alpha et l'oméga de la majorité des stratégies de développement urbain.

La gentrification ou, par traduction du mot anglo-saxon dont elle est issue, embourgeoisement urbain, est un phénomène par lequel des arrivants plus aisés s’approprient un espace initialement occupé par des habitants ou des usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social d’un quartier.

C’est un terme universitaire, peu utilisé par les élus locaux, presque un gros mot auquel on préfère « mixité sociale par le haut », « montée en gamme de la population », « souhait de faire revenir les familles »… Autant de périphrases qui adoucissent des stratégies mises en place depuis le milieu des années 1980, en réaction à la désindustrialisation d’un certain nombre de territoires.

Il s’agit notamment de réagir face à la paupérisation de ...

CHIFFRES CLES

  • 19,5 %
    C'est le taux moyen de pauvreté dans les villes-centre des grands pôles urbains, contre 13,9 % dans les banlieues de ces grands pôles, d'après une étude de l'Insee publiée en juin 2015 : « Une pauvreté très présente dans les villes-centre des grands pôles urbains ».
    Lire aussi notre dossier : Pauvreté : en finir avec la politique de l'autruche


POUR ALLER PLUS LOIN