Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mixité sociale

La gentrification, une politique d’aménagement qui ne dit pas son nom

Publié le 26/12/2016 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, Dossiers d'actualité, France

gentrification-bordeaux-quai
Rodolphe Escher
Depuis une quinzaine d'années, les villes font face à un double phénomène : une paupérisation de la population des centres-villes, et, en parallèle, un embourgeoisement de certains quartiers ou banlieues périphériques. Voulue, appréciée ou subie, cette gentrification qui grignote les villes est aujourd'hui l'alpha et l'oméga de la majorité des stratégies de développement urbain.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Gentrification : le nouveau visage des villes

La gentrification ou, par traduction du mot anglo-saxon dont elle est issue, embourgeoisement urbain, est un phénomène par lequel des arrivants plus aisés s’approprient un espace initialement occupé par des habitants ou des usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social d’un quartier.

C’est un terme universitaire, peu utilisé par les élus locaux, presque un gros mot auquel on préfère « mixité sociale par le haut », « montée en gamme de la population », « souhait de faire revenir les familles »… Autant de périphrases qui adoucissent des stratégies mises en place depuis le milieu des années 1980, en réaction à la désindustrialisation d’un certain nombre de territoires.

Il s’agit notamment de réagir face à la paupérisation de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La gentrification, une politique d’aménagement qui ne dit pas son nom

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement