Marchés publics

Des marchés publics avec une empreinte locale, c’est possible !

| Mis à jour le 16/01/2017
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

biernacki-region-normandie

La région Normandie a décidé d’adopter un dispositif de préférence régionale pour ses marchés publics au 1er janvier 2017. L’objectif est d’inciter les entreprises locales à postuler, en mettant en place des dispositifs plus abordables et plus encourageants pour ces dernières.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le principe de transparence rend parfois difficile l’attribution d’un marché public à une entreprise locale. Pourtant, il est possible de limiter cette contrainte : c’est ce qu’a montré la région Normandie qui adoptera, dès le 1er janvier 2017, un principe de préférence régionale dans ses marchés publics.

Démarches simplifiées

« L’objectif, c’est de simplifier nos marchés et de proposer des dispositifs sécurisants pour encourager les entreprises locales à venir postuler », expliquent Christine Echelard, DGA, et Albane Pitois, directrice adjointe de la commande publique. Afin de mieux informer les entreprises, la région va mettre en place une plateforme unique de publication de ses marchés. Mais surtout, il est prévu d’organiser des réunions annuelles avec les entreprises. « Nous allons communiquer sur les volumes d’investissements à l’année N + 1, pour notre territoire, mais aussi pour les autres collectivités », précisent les deux agents.

Il est aussi prévu de mettre en place le dispositif marché public simplifié (MPS), qui permet à l’entreprise de répondre avec son seul numéro de Siret. La région assurera elle-même la collecte des attestations auprès des administrations.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références

Fiche technique

  • Pouvoir adjudicateur : région Normandie.
  • Dispositif en vigueur à partir du 1er janvier 2017.
  • Budget : entre 300 et 400 millions d’euros par an.
  • Simplification des démarches administratives des entreprises (MPS, Chorus Pro).
  • Insertion de nouvelles clauses dans les marchés publics (clause Molière…).
  • Contact : Christine Echelard, DGA ressources et performance, vie et évolution de la collectivité, 02 31 53 35 26, christine.echelard@normandie.fr
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Déchets : les nouvelles filières REP sont à la traîne

    Pour leur 16e édition, les rencontres Amorce / Eco-organismes qui se sont tenues le 24 janvier à Paris avaient du grain à moudre. Le big-bang des filières REP (responsabilité élargie des producteurs) annoncé en 2022 a fait «pschitt» et l’année 2023 ...

  • Le chemin vers la résilience hydrique détaillé au Sénat

    Etonnante synchronicité. Alors que tous les regards étaient tournés en direction du Carrefour des gestions locales de l’eau pour l’annonce de la planification écologique dans le secteur de l’eau par Christophe Béchu et Bérengère Couillard, c’est devant ...

  • « Plan eau » : quelles sont les attentes des collectivités ?

    Rendez-vous raté pour le plan « eau » du gouvernement qu'il était censé présenté au Carrefour des gestions locales de l’eau (CGLE) ! Si les conclusions de ce premier chantier de la planification écologique n’ont pas été annoncées, on sait cependant que ...

  • La reprise des concessions funéraires

    À l'expiration de la durée de la concession funéraire, se pose la question des reprises. Dans quelles conditions juridiques et matérielles doivent-elles s'opérer ? Cette problématique concerne également les concessions délivrées à perpétuité. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Les solutions pour organiser une ZFE

de Les webinaires de la Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP