Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

La Drôme, l’Ardèche et ASF s’associent pour promouvoir le covoiturage

Publié le 28/10/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Didier Guillaume et Pascal Terrasse, présidents respectivement des conseils généraux de la Drôme et de l’Ardèche ont signé le 25 octobre avec Pierre Coppey, PDG d’Autoroutes du Sud de la France (ASF) et président de Vinci autoroutes, une convention pour le covoiturage sur l’autoroute A7.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Selon les signataires, le partenariat est unique en France et vise à aménager quatre aires de stationnement de covoiturage totalisant 400 places de parking et des espaces de stationnement pour les vélos. Les aires seront dotées d’un accès filtré par badge, d’un éclairage adapté, d’une surveillance vidéo des véhicules et d’un arrêt-minute pour les covoitureurs.

Les quatre stations sont situées aux abords des échangeurs de l’A7 à Valence Nord (135 places), à Loriol (90 places), à Tain l’Hermitage (70 places) et à Montélimar-Sud (100 places). La mise en service pour Valence-Nord est prévue au printemps 2011 et pour les trois autres à l’automne 2011.

« Ces sites pilotes innovants » représentent un investissement de deux millions d’euros, à part égale entre ASF et les départements de la Drôme et de l’Ardèche. Ces derniers devraient également solliciter les communes et communautés de communes concernées par l’implantation des quatre stations.

Domicile-travail

Le fonctionnement du dispositif sera assuré par ASF jusqu’en 2033. Les aires de covoiturage font partie de la nouvelle politique bi-départementale Drôme-Ardèche qui prévoit dès 2008 de développer le covoiturage et de présenter en décembre prochain un schéma directeur sur ce thème.

Pour ASF, son implication dans l’opération de covoiturage s’inscrit dans les conclusions du débat public sur la politique des transports dans la Vallée du Rhône et de l’Arc Languedocien.

Le covoiturage s’adresse particulièrement aux déplacements domicile-travail qui représentent 10% des entrées sur l’autoroute. Dans cette configuration, le stationnement sera gratuit pour la journée (23 h) et de quatre euros pour le week-end. Au delà, pour éviter les « voitures-ventouses », le coût sera de dix euros pour quatre jours plus dix euros par jour supplémentaire.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Drôme, l’Ardèche et ASF s’associent pour promouvoir le covoiturage

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement