Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Signature des premiers contrats locaux de lutte contre la précarité énergétique

Publié le 27/10/2010 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Le département du Bas-Rhin et la commune de Saint-Flour (Cantal) sont les deux premières collectivités à contracter avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah), ce qui leur permet de déclencher l’octroi d’aides pour la rénovation thermique des logements de leurs habitants modestes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le premier contrat local du fonds national d’aide à la rénovation thermique des logements privés (Fart) a été signé le 26 octobre à Haguenau (Bas-Rhin), en présence notamment de Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du Logement et de l’urbanisme, Dominique Braye, président de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et sénateur (UMP) des Yvelines, et de Guy-Dominique Kennel, président du conseil général. Le lendemain 27 octobre, c’est Saint-Flour (Cantal) qui a entériné la même démarche, cette fois au niveau communal.

Ces contrats Anah-collectivité sont une condition nécessaire pour déclencher la perception des aides du Fart, désormais décliné sous le thème « Habiter mieux », annoncé en janvier 2010 et qui s’adresse aux 3,4 millions de ménages consacrant plus de 10% de leur budget aux factures d’énergie.

Prime supplémentaire

Conformément aux annonces du début de cette année, les moyens mobilisés atteignent 1,25 milliard d’euros pour la rénovation d’ici 2017 de 300.000 logements habités par des ménages en situation modeste, en milieu rural notamment. « Les personnes en précarité énergétique sont le plus souvent dans le parc privé et 62 % d’entre elles sont propriétaires », a souligné le secrétaire d’Etat.

A l’échelle du Bas-Rhin, la convention va permettre 600 rénovations en trois ans, « soit dix fois plus qu’aujourd’hui », d’après Guy-Dominique Kennel. De plus, les personnes dont les revenus annuels n’excèdent pas 18.000 euros bénéficient d’une prime supplémentaire de 2.100 euros du conseil général.

Le secrétaire d’Etat a visité plusieurs chantiers dans le nord du département. A titre d’exemple, une famille ayant engagé des travaux pour 38.500 euros perçoit 1.500 euros d’aides publiques, et bénéficie d’un prêt à taux zéro sur dix ans de 20.000 euros. L’économie réalisée devrait atteindre 1.300 euros par an, valeur 2010. L’ensemble du programme « Habiter mieux » doit être mis en œuvre sur le territoire d’ici la fin 2011.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Signature des premiers contrats locaux de lutte contre la précarité énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement