Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Toulouse : le site militaire de Francazal conservera son activité aéronautique

Publié le 27/10/2010 • Par Laurence Lafosse • dans : Régions

Le comité de pilotage chargé de la reconversion du site aérien militaire de Francazal, réuni à la préfecture de Toulouse le 25 octobre, confirme le choix d’une activité aéroportuaire civile et militaire. Après le 10 novembre sera désigné un opérateur privé, gestionnaire du futur aéroport d’affaires pour une période temporaire d’un an.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Francazal gardera donc sa piste. Le comité de pilotage chargé de l’avenir du site militaire toulousain de Francazal, réuni à la préfecture de Toulouse, a confirmé le 25 octobre dernier, l’option prise le 20 avril 2010, de conserver sur le site une activité aéroportuaire à la fois civile et militaire.

Ce comité de pilotage qui réunit à la fois l’Etat et le ministère de la Défense, propriétaire des lieux, associe les élus des communes de l’agglomération toulousaine concernées par le site militaire. Cette zone aéroportuaire de 280 ha, située au Sud-Ouest de l’agglomération toulousaine, à cheval sur les communes de Toulouse, Portet-sur-Garonne et Cugnaux a été créée en 1934. Elle fait partie d’une liste de sites militaires appelés à fermer et désignés en 2008 par le ministère de la Défense dans le cadre de la réforme des armées.

L’option d’une reconversion du site en aéroport mixte à la fois civil et militaire a été confirmée par le préfet de Toulouse, Dominique Bur, qui préside le comité de pilotage, après la validation de la viabilité technique et financière de ce scénario. Pendant une période transitoire d’un an, un exploitant provisoire de l’aéroport d’affaires sera désigné après le 10 novembre, pour assurer l’exploitation d’une partie du site jusqu’en janvier 2012, date à laquelle un nouvel appel d’offres sera relancé.

Reconversion

Le comité technique interministériel du 22 septembre dernier, a par ailleurs attribué une enveloppe de 1,9 million d’euros destinés à l’aménagement d’une partie du site, afin accueillir des entreprises industrielles et de maintenance aéronautiques.

L’activité militaire est également confirmée, avec le maintien de quelques vols de l’armée de l’air, de la gendarmerie et de Météo France.

Le choix de conserver une activité aéroportuaire, est loin de faire l’unanimité. Des associations de riverains et les élus Vert de l’agglomération craignent une montée en charge du trafic aérien et militent pour une reconversion résidentielle en éco-quartier du site de Francazal, situé dans une zone péri-urbaine à faible densité de population.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Toulouse : le site militaire de Francazal conservera son activité aéronautique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement