Urbanisme

Pas de texte prévu pour proroger le délai pour réviser les POS

Par • Club : Club Techni.Cités

Les communes ou EPCI ont disposé de neuf années pour mettre en œuvre des révisions simplifiées de plans d'occupation des sols (POS), souligne le secrétariat d’Etat au Logement qui insiste sur le fait que le passage aux plans locaux d'urbanisme (PLU) n'est pas nécessairement long et coûteux, et que l'élaboration des PLU intercommunaux, par exemple, permet des économies d'échelle à tous niveaux.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Initialement possible sans conditions de délais, la révision simplifiée des plans d’occupation des sols (POS), mise en place par la loi solidarité et renouvellement urbains (SRU) du 13 décembre 2000, a été peu à peu encadrée et limitée dans le temps.

La loi n° 2002-1 du 2 janvier 2002, relative au statut des sociétés d’économie mixte locales, précise que les anciennes dispositions de l’article L.123-1 du Code de l’urbanisme demeurent applicables aux POS, même s’ils font l’objet d’une révision simplifiée (à l’époque dénommée révision d’urgence), sous réserve que cette révision soit intervenue avant le 1er janvier 2004. La loi n° 2003-590 du 2 juillet 2003 relative à l’urbanisme et à l’habitat a ensuite précisé que l’ensemble des révisions simplifiées des POS devait intervenir avant le 1er janvier 2006.

Ce délai a finalement été prorogé jusqu’au 31 décembre 2009 par la loi de programme n° 2006-450 du 18 avril 2006 sur la recherche. Les communes ou établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) compétents ont donc disposé de neuf années pour mettre en œuvre des révisions simplifiées de POS. A ce jour, aucun nouveau texte prorogeant le délai prévu à l’article L.123-19 b du Code de l’urbanisme n’est prévu.

En effet, les POS prennent bien moins en compte les principes du développement durable et la protection des espaces naturels que ne le font les plans locaux d’urbanisme (PLU). Ils se limitaient à préciser le droit des sols et appliquaient souvent des règles de densité et de taille de terrains contradictoires avec l’objectif d’utilisation économe du sol et de limitation de la consommation des espaces agricoles et naturels. Les objectifs du Grenelle de l’environnement encourageront les communes et les EPCI à élaborer des PLU, notamment en limitant dans le temps les possibilités de révision simplifiée des POS.

En outre, le passage au PLU n’est pas nécessairement long et coûteux. L’élaboration des PLU intercommunaux, par exemple, permet des économies d’échelle à tous niveaux (procédures, études), ce qui allège le coût général du processus et conduit au développement de l’intercommunalité. Le coût de l’élaboration d’un PLU doit être rapporté aux avantages qu’en retire la commune ou l’EPCI. Il s’agit, en effet, d’un coût ponctuel qui sera rentabilisé par les nouvelles possibilités de maîtrise de l’aménagement et de l’urbanisme offertes par le PLU.

Enfin, la révision de documents dont la conception initiale commence à dater réellement n’est souvent plus à même de répondre aux enjeux actuels d’aménagement et de développement des communes. Il est donc nécessaire d’assurer la révision générale du POS pour le transformer en PLU. Ultérieurement, les communes ou EPCI compétents retrouveront la possibilité de faire évoluer le PLU par des procédures simplifiées.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Service universel de téléphonie : du mieux chez Orange en 2019, selon l’Arcep

    Mis en demeure par l'Arcep en 2018 de respecter ses engagements en matière de service universel de téléphonie par le réseau cuivre, l'opérateur historique présente un bilan qualité en hausse pour 2019. Alors que le réseau cuivre s'éteindra progressivement ...

  • Votre actu juridique du 18 au 24 septembre 2020

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudences et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 18 et le 24 septembre 2020. ...

  • ZFE mobilité : les récents assouplissements ne lèvent pas les difficultés

    Le décret précisant les modalités de mise en place des ZFEM est paru le 17 septembre dernier : règle générale et délais pour définir les territoires soumis à cette obligation, exceptions et assouplissements de cette règle, difficultés de mise en œuvre ... ...

  • Grand Genève, un territoire au-delà des frontières 

    Tram transfrontalier, RER, voie verte… les projets d’aménagement de territoire autour de Genève et en France se multiplient, obligeant les deux pays à collaborer. Le Grand Genève, agglomération transfrontalière impliquant huit collectivités, est le moteur de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP