Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Le sport-santé cherche son second souffle

Publié le 06/07/2018 • Par Véronique Garcia • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

sport santé
Lauritz Afflerbach
La prise de conscience des effets bénéfiques des activités physiques pour la santé a commencé dans les années 1970 mais le vrai tournant se situe dans les années 2010 avec notamment l’instruction interministérielle du 24 décembre 2012, le plan national sport santé bien-être en 2013 et la loi d’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015. La mission flash conduite par le député LREM Belkhir Belhaddad début 2018 a montré que le sport-santé se déployait cependant surtout à partir d’initiatives locales des agences régionales de santé, des collectivités et du mouvement sportif. Il en résulte des disparités selon les territoires qui font dire au rapporteur qu’il est urgent que l’État prenne ses responsabilités.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Docteur en sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), Antoine Radel situe « la prise de conscience des bénéfices de l’exercice physique » en France aux années 1975-1980. « Auparavant, le manque d’exercice ne représentait pas vraiment une inquiétude », décrit-il.

Ce n’est qu’au cours des années 1980 que le concept de « sédentarité » émerge à travers trois campagnes d’information : « Votre santé dépend aussi de vous » (1980), « Bougez-vous la santé » (1984) et « Bouge ton cœur » (1985-1986). La sédentarité comme « problème public », se construit alors de façon progressive sous l’impulsion d’études scientifiques qui établissent des liens avec l’apparition des maladies cardiaques. La suite ? Le premier Plan national nutrition santé (2001-2005) avec le fameux slogan ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le sport-santé cherche son second souffle

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement