logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/476040/aux-ets-les-cadres-territoriaux-questionnent-le-management-plus-que-le-statut/

ETS 2016
Aux ETS, les cadres territoriaux questionnent le management… plus que le statut
Bénédicte Rallu, Jean-Marc Joannès | A la une | A la Une RH | France | Toute l'actu RH | Publié le 07/12/2016 | Mis à jour le 04/04/2017

Les cadres territoriaux sont réunis les 7 et 8 décembre à Strasbourg pour les traditionnels Entretiens territoriaux (ETS), organisés par le CNFPT et l’Inet. Au menu : la polémique sur le montant de la cotisation des collectivités et une réflexion de fond sur ce que doit être le management public à l'heure du fonctionnaires bashing. Par ailleurs, les six associations de fonctionnaires territoriaux regroupées au sein de l'Entente se sont fixés de nouveaux objectifs et un calendrier de travail…

Heureux de se retrouver ! « Fin de cycle » managérial, réorganisation territoriale, fonctionnaires bashing, campagne électorale axée sur la suppression de postes, péril sur la formation des agents avec la cotisation au CNFPT qui serait maintenue à 0,9% : le contexte est rude en ce moment pour les territoriaux.

Le grand rendez-vous annuel que sont les Entretiens territoriaux, organisés par le CNFPT et l’Inet à Strasbourg (7 et 8 décembre), était l’occasion de se donner du baume au cœur.

Plus que le statut, c’est bien le management qui interroge aujourd’hui les cadres territoriaux. Il leur faut plus que jamais donner du sens à l’action publique, emmener leurs équipes, trouver la parade à des querelles de chiffres simplistes et biaisées, rappeler ce qu’est le service public alors qu’ils arrivent au bout d’un système qui s’emballe.

La philosophe, la chercheuse et la biologiste

Cette première journée des ETS a offert quelques moments de réflexion et de prise de recul. Une biologiste, une philosophe et une universitaire spécialiste du management ont tenté d’apporter quelques clés.

« La tentation de la maîtrise et du contrôle est forte, mais j’ai la conviction que nous arrivons à une fin de cycle avec cette vision du management. L’avenir, c’est le management artisanal », a par exemple avancé Céline Desmarais, professeure spécialiste du management.
En d’autres termes, essayer de tout planifier en fixant des objectifs, de projeter systématiquement dans le futur, de multiplier les divers reportings ne fonctionne pas. « La rationalisation détourne le sens de l’action », assure-t-elle ...

CHIFFRES CLES

Journée d’étude « Management »
10 outils pour relever les nouveaux défis du manager territorial
16 Mai 2017 à Lyon


POUR ALLER PLUS LOIN