Transports

Conversion des « Intercités » en TER : la pompe s’amorce du côté des régions

Par • Club : Club Techni.Cités

Pays de Chateaubriand

Après la Normandie en avril, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté il y a dix jours, c'est au tour de Nouvelle Aquitaine d'accepter de prendre sous son aile des lignes de « Trains d'équilibre du territoire » (TET) pour en faire des TER. La feuille de route de l'Etat pour le transfert de ces lignes déficitaires commence à porter ses fruits. Sur 17 lignes, 11 sont déjà reprises par les régions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Etat drague assidûment les régions en ce moment. Après le rapport présenté par le préfet François Philizot sur les lignes de TET, le secrétaire d’Etat aux Transports, en personne, Alain Vidalies, a pris son bâton de pèlerin et rencontre un à un les présidents de région. Des accords devaient être présentés pour le 15 octobre ; il y a eu un peu de retard sur le planning. Mais les choses se sont précipitées à la mi-novembre.

Les propositions de l’Etat aux élus de Nouvelle Aquitaine ont fait mouche. Les lignes de TET Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel vont passer sous la houlette régionale à compter du 1er janvier 2018. « Pour la ligne Bordeaux-La Rochelle, il s’agit simplement d’une officialisation, car de fait c’était une ligne TER depuis un certain temps, nuance Renaud Lagrave, vice-président en charge des infrastructures, des transports et des mobilités. Ce qui nous soucie en premier lieu, c’est l’axe Bordeaux-Lyon, qui est stratégique, mais inopérant actuellement ! ». Des problèmes d’infrastructures font qu’il n’existe pas de ligne directe entre les deux capitales ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP