Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Logement

Rendre le parc privé accessible aux plus pauvres, un vivier inexploité faute de volonté politique

Publié le 30/11/2016 • Par Delphine Gerbeau • dans : Actu expert santé social, Documents utiles, France

logement-rennes-une
C. Ablain/Ville de Rennes et Rennes Métropole
Sollicité en janvier dernier par la ministre du logement, Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé Pierre, lui a remis le 29 novembre un rapport sur la mobilisation du parc privé de logement à des fins sociales. Il propose des solutions rapidement mobilisables, qui permettraient d'augmenter l'offre de logements pour les ménages aux plus bas revenus, avec des garanties pour les propriétaires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

François Hollande, en signant le pacte pour le logement de la Fondation Abbé Pierre durant la campagne électorale de 2012, s’était engagé à travailler sur la mobilisation du parc privé pour l’accès au logement des plus démunis.
Pour Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, c’est pour le moment un échec : en 2015, le principal outil utilisé, le conventionnement avec l’Anah, ne donne que peu de résultats.
Seuls 385 logements ont donné lieu, en échange de subventions pour la réalisation de travaux, à un conventionnement avec loyer très social, et 3537 avec loyer social.

Actuellement, la Fondation fait le constat d’une faible lisibilité des dispositifs, de budgets insuffisants pour mobiliser les bailleurs, de zonages aveugles aux réalités du ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rendre le parc privé accessible aux plus pauvres, un vivier inexploité faute de volonté politique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement