Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Tribune] Politique de la ville

Politique de la ville : et si nous revenions aux fondamentaux !

Publié le 27/06/2018 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

La politique de la ville est à l’œuvre depuis des décennies, quel que soit le nom dont elle a été affublée : habitat et vie sociale en 1971, développement social des quartiers en 1983, développement social urbain et politique de la ville en 1988 sans parler des déclinaisons euphémisées ou polémiques (quartiers sensibles, quartiers enclavés, quartiers ghetto, quartiers défavorisés, quartiers délaissés, quartiers en crise quand il ne s’agit pas de la simple appellation générique... "les quartiers", etc.). Tout ou presque a été dit à propos de cette politique, source de nombre de malentendus ! À l’heure où le gouvernement s’interroge suite au récent rapport Borloo sur ce qu’il serait nécessaire de faire, il ne paraît pas inutile d’en revenir aux principes initiaux. Car tout n’est pas simplement qu’une affaire de moyens.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Par Claude Jacquier

La plupart des territoires objets de la politique de la ville sont avant tout des «grands ensembles» publics, mais aussi privés, construits dans les trente glorieuses (1945-1975), pour combler le retard considérable pris par les villes françaises. Au milieu des années 1950, la moitié du parc de logements du pays est alors sans confort, sur-occupé, voire insalubre ! Le bidonville n’est alors pas une denrée rare !

Construire au plus vite des territoires de promotion professionnelle et résidentielle tel est l’objectif où se déploieraient de nouveaux modes de vie autour de la famille conjugale (père, mère, deux ou trois enfants), au moins un «bread-winner», un logement confortable, une automobile… un chien, un chat. Un American Way of Life à la française !

Une ...

[100% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Politique de la ville : et si nous revenions aux fondamentaux !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement