Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances

Pour se désendetter, Saint-Cyprien va vendre une partie de son patrimoine

Publié le 22/10/2010 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

La commune catalane de Saint-Cyprien compte réduire sa dette et se redonner une capacité d’investissement en vendant une partie de son patrimoine, a annoncé mi-octobre le maire, élu en septembre 2009. Premier bien mis à la vente : le camping municipal.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Saint-Cyprien, commune balnéaire des Pyrénées-Orientales de 10 500 habitants, a connu une histoire récente tragique : l’ancien maire UMP, Jacques Bouille, incarcéré en décembre 2008 pour prise illégale d’intérêts et corruption dans une affaire d’oeuvres d’art et d’immobilier, s’est suicidé en mai 2009.
Élu en septembre 2009, le nouveau maire, Thierry del Poso (Nouveau Centre) vient de présenter un bilan au bout d’un an de mandat. La commune est toujours très fortement endettée : l’état de la dette atteint 47,5 millions d’euros à la fin septembre 2010, malgré une réduction de 7 millions d’euros entre 2009 et 2010 obtenue grâce à des économies de fonctionnement. Le maire indique que sans recettes nouvelles, la capacité d’investissement de la commune (son budget est de 29,5 millions) ne dépassera pas un million d’euros en 2011.

Comme il n’est pas envisagé d’augmenter les impôts ou de recourir à l’emprunt, la mairie choisit de recourir à la vente d’actifs. Le maire vient ainsi d’annoncer la mise en vente du camping municipal Al Fourty, estimé par les Domaines à 7 millions d’euros et assure que plusieurs propositions reçues sont supérieures à cette somme…

Audit du patrimoine
Toutes les œuvres d’art que possède la commune sont sous le contrôle de la justice dans le cadre de l’affaire Bouille. Stéphane Poisson, directeur de la communication de Saint-Cyprien, précise qu’une analyse artistique et économique complète a été réalisée afin de décider ce qui doit être conservé et mis en valeur, et ce qui doit être vendu lorsque la ville pourra en disposer.
Saint-Cyprien a aussi mis en vente de petits immeubles après une analyse complète de l’état du patrimoine immobilier de la commune. « Certains se sont avérés très vétustes et une remise en état aurait été beaucoup trop coûteuse. » Sera également vendu le terrain de la cave coopérative, et le futur lotissement prévu sur l’emplacement devrait s’adresser prioritairement aux primo accédants.

Thèmes abordés

Régions

11 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pour se désendetter, Saint-Cyprien va vendre une partie de son patrimoine

Votre e-mail ne sera pas publié

Cassandre.

22/10/2010 10h55

Curieusement,le nouveau maire vend ce camping de gré à gré,au lieu de faire monter les enchères.
Quant à la dette ,elle est bien plus importante que le chiffre annoncé,puis qu ‘elle dépasse maintenant les 60 Millions.
Elu depuis un an à peine,il continue à creuser le gouffre ouvert par son prédécesseur par une politique népotiste d ’embauches de cadres aussi onéreux qu ‘inutiles,ne s ‘est toujours pas constitué partie civile contre les ripoux,et affiche un mépris total pour une opposition pourtant constructive.Curieux comportement pour un avocat.

FAUX

22/10/2010 11h46

Le montant de la dette de saint-cyprien était toujours selon les comptes au 31/12/2009 de : 52.461.000 euros pour le budget général + 5.664.000 euros pour le port + 5.051.000 euros pour les campings, soit un montant total de 63.176.000 euros.
Ces montants sont vérifiables et toujours d’actualité ! Les contre vérités de ce type étouffent notre ville.

Cyprianais

23/10/2010 12h21

Cette désinformation au sujet du montant de la dette est scandaleuse. Le rédacteur de cet article aurait du la vérifier ou tout au moins préciser qu’il s’agit là de la déclaration du maire et mettre entre guillemets cette somme fictive de « 47,5 millions d’euros ». Volontairement ou non, vous contribuez à donner crédit à un mensonge éhonté. J’ose espérer que vous passerez ce commentaire et vous invite à consulter le montant réel de la dette qui reste pour la ville de plus de 52.millions d’euros (sans compter le port + campings)

mensonge

23/10/2010 06h50

mensonge ,les commentaires de ce maire , copie a revoir !

menteur

23/10/2010 09h09

pour désendetter la commune , il commence (lui et ses adjoints ) à s’octroyer une augmentation de 40% ! toutes les décisions prises ne sont l’objet d’aucun débat démocratique ,il n’a le courage que d’en parler à la presse et mettre les habitants devant des faits accomplis etc etc …. bravo

l'impôt met les sens en éveil

23/10/2010 10h55

Augmenter significativement les impôts était la meilleure solution, car elle permettait de renflouer notre budget.
Cette solution avait un inconvénient, que connaissent bien les politiques : touchés directement dans leur budget personnel les citoyens, piqués au vif, surveillent de très près toutes les décisions prises à la mairie.
Quand ce n’est pas le cas, comme à St Cyprien, ils ont tendance à laisser faire n’importe quoi !

quint/mary

25/10/2010 02h05

propriétaires d’une petite maison sur st cyp (à l’origine,résidence de vacances j’ai été contraint d’acheter un appart pour loger mes enfants (retraité) avec enfants à charge 72m2 d’un coté50 m2 de l’autre. Pas de quoi marcher au plafond à 6 (plus 2 avec les petits enfants qui eux aussi voudraient bien profiter de la plage), mais le hic c’est quand même 1162€ et 1080€ d’impôts locaux, la même chose en foncier, bien plus que ma retraite mensuelle. pour ma part cela me parait déjà bien élevé, comme bien d’autres j’envisage peut être de quitter définitivement cette ville que j’ai pourtant adoptée il y a maintenant 33 ans. alors augmenter, je trouverai, ce n’est pas Cannes ou Nice icis cela plus que déraisonnable

JOUJOU

23/10/2010 11h24

Que de mensonges par le Menteur au pouvoir.Le camping vaut plus du double , il veut favoriser un ami du Barcarès.

mairie désinformation

23/10/2010 12h32

cet article, dont la mairie de st cyprien est à l’origine, ne représente malheureusement pas la  » vraie vérité ». Pour la connaître, il faut également se renseigner auprès de certains blogs, comme celui de » Bernard », ou celui de » Pugnace », composé notamment d’un ancien préfet trésorier payeur général, très compétent dans le domaine des finances.

situation financière de la commune de st cyprien

23/10/2010 12h46

la situation financière de la commune de Saint-Cyprien et les modalités très particulières de gestion sont très bien expliquées sur le blog d’un ancien préfet trésorier payeur général.

DELBORT

31/10/2010 12h59

favoriser le tourisme pour apporter des devises a la commune mais pour cela il faudrai rendre plus agréable le baladoir, le quartier du port vétuste (merde-in crotte)et donner un style aux boutiques. ainsi qu’une piste cyclable entretenue qui longe la mer. nettoyer le canal qui se déverse dans le port appelé la fosse par les techniciens de la commune et qui sent mauvais c’ est une véritable décharge .apprendre aux habitants et aux commerçants a être propre et que les trottoirs ne sont pas des décharges publiques ,notamment quartier du port ce qui n’est pas engageant pour les personnes s’y promenant. nous vous souhaitons courage et merci de prendre en compte nos remarques .ce village est idéalement placé dans une région magnifique.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement