Transports

Un service d’écomobilité 3 en 1 en zone peu dense

Par • Club : Club Techni.Cités

Petair - Fotolia

Autopartage, bornes de recharge et covoiturage : la communauté de communes de la haute vallée de Chevreuse développe des solutions pour répondre aux problématiques de mobilité dans les zones peu denses.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Depuis le 8 octobre, les dix communes de la communauté de communes de la haute vallée de Chevreuse (CCHVC) ont déployé seize stations pour véhicules électriques dotées de deux points de charge. Chacune accueille un véhicule électrique en autopartage. Leur utilisation se fait en boucle (c’est-à-dire en ramenant le véhicule à sa station de départ). Les voitures peuvent être réservées à l’avance par le biais des bornes elles-mêmes, un site internet ou une application pour smartphone. Le tarif est fixé à 7 euros la première heure, puis est dégressif (1 euro de moins par heure).

Objectif poursuivi par la communauté ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le Sipperec fait un premier pas vers les PPA

    Le syndicat d’énergie francilien a signé un accord avec trois fournisseurs d’électricité. L’occasion d’apprivoiser les contrats d’achat directs d’énergie renouvelable. ...

  • Qualité de l’air : l’Etat condamné à payer 10 M€ pour son inaction

    L’Etat est condamné à verser une astreinte record de 10 millions d’euros pour le non-respect de concentration de dioxyde d’azote et de particules fines dans l’air. ...

  • Brest veut massifier l’effacement diffus

    La métropole de Brest a noué un partenariat avec l’opérateur d’effacement Voltalis. L’objectif est double : sécuriser l’alimentation électrique et réduire les consommations d’énergie. ...

  • Comment développer un réseau de froid

    Les réseaux de froid sont encore peu développés en France. L’État a tout de même fixé l’objectif de tripler d’ici à 2028 la quantité de froid qu’ils délivrent. À quelles conditions et pour quels usages sont-ils pertinents ? ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP