Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

100 % santé : qui va payer ?

Publié le 14/06/2018 • Par Solange de Fréminville • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

La question de l’accès aux soins a dominé la première journée du 42e congrès de la Mutualité française, qui se déroule à Montpellier du 13 au 15 juin. Les annonces du président de la République concernant le “100 % santé“ ont été détaillées et débattues. Les acteurs de la santé s’inquiètent des coûts réels de cet engagement et estiment qu’il faudra surmonter plusieurs obstacles pour faciliter l’entrée dans un parcours de santé. Car la solution n’est pas que financière et doit notamment impliquer les médecins. Du côté des représentants d’usagers, on suggère des mesures plus coercitives.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une prise en charge complète de l’audioprothèse, des prothèses dentaires et de l’optique par l’assurance-maladie et les complémentaires santé d’ici à 2020-2021, baptisée « 100 % santé » : c’est l’annonce faite par Emmanuel Macron, président de la République, le 13 juin, à Montpellier, aux premières heures du 42e congrès de la Mutualité française, auquel assistent environ 2000 délégués.

Le président de la République déclare également que la prévention sera renforcée : « de nouvelles consultations dès l’âge de 3 ans et jusqu’à 24 ans, de manière à dépister systématiquement les troubles visuels et auditifs », ainsi que les problèmes bucco-dentaires.

Un tiers de la population déclare différer, voire renoncer à des soins

L’accès aux soins est en effet un enjeu majeur. « Environ un tiers de la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Initier et piloter une démarche de transformation par le cloud : l’exemple de Radio France

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

100 % santé : qui va payer ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement