Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Hors-la-loi, rebelles...

Désobéissance civique : ces élus qui osent tout

Publié le 18/11/2016 • Par Brigitte Menguy Pierre Cheminade • dans : Actu expert santé social, France

Logo municipales
Fotolia
Ils sont de plus en plus nombreux à remettre en cause l’autorité de l’Etat et à commettre des illégalités pour des raisons qu’ils jugent supérieures à la loi. Ces élus locaux font de leur désobéissance civique un nouveau mode de gouvernance locale. Enquête sur un phénomène hétérogène.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le débat n’est pas nouveau en démocratie : doit-on se rebeller contre une décision qui bafoue un droit que l’on juge supérieur ? Et peut-on le faire quand on est un élu de la République ? Certains représentants locaux en sont convaincus, à en juger par le nombre croissant de paroles et d’actes de désobéissance civique. Car, qu’ils désapprouvent publiquement, qu’ils s’abstiennent ou encore qu’ils agissent illégalement, les élus locaux sont de plus en plus nombreux à vouloir flirter avec les frontières de la loi ou à tirer la parole publique vers le bas. « Le phénomène n’est pas nouveau, constate Sandra Laugier, professeure de philosophie à l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et coauteure du livre « Pourquoi désobéir en démocratie ? » (éditions La Découverte, 2010). Mais il prend ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Désobéissance civique : ces élus qui osent tout

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement