logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/471847/les-cadres-intermediaires-font-le-pari-de-la-proximite/

MANAGEMENT
Les cadres intermédiaires font le pari de la proximité
Maud Parnaudeau | A la Une RH | Actu Emploi | France | Toute l'actu RH | Publié le 23/11/2016 | Mis à jour le 01/12/2016

Les cadres intermédiaires ont un rôle clé à jouer dans des collectivités en pleine mutation. Pour orchestrer le changement tout en préservant le bien-être de leurs équipes, ils doivent pouvoir renouer avec la proximité et le travail réel.

Etre encadrant intermédiaire n’a jamais été simple. Ça l’est d’autant moins aujourd’hui que les réformes et contraintes s’amoncellent. En première ligne pour transformer l’essai du changement, ils doivent plus que jamais être outillés. D’autant que « la tempête n’est pas encore là, selon Eric Molière, consultant du cabinet Plein Sens. Il y a beaucoup d’agitation autour des mutations qui touchent les agents territoriaux. Or, nous n’en sommes qu’aux balbutiements. La nature du service public, les métiers, le pilotage des collectivités n’ont pas encore évolué », prévient-il.

Comment permettre aux encadrants intermédiaires de remplir les objectifs fixés par leurs supérieurs hiérarchiques sans malmener leurs équipes, et tout en préservant leur propre santé ? En d’autres termes, comment réussir à concilier performance et qualité de vie au travail ?

Savoir motiver, régler les conflits, responsabiliser ses collaborateurs, communiquer efficacement… ces formations aux techniques managériales sont indispensables. Mais elles ne suffiront pas pour véritablement accompagner les transformations. Les encadrants intermédiaires vont devoir changer de posture, devenir des animateurs d’équipe.

Il ...

CHIFFRES CLES

4
C’est le nombre d’axes de travail du projet « Faber » : créer des espaces de dialogue entre pairs, gérer des situations difficiles, diriger l’encadrement à distance, faire face aux agressions externes.


POUR ALLER PLUS LOIN