logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/471705/mobilisation-generale-autour-des-exercices-anti-attentats-dans-les-ecoles/

SÉCURITÉ
Mobilisation générale autour des exercices anti-attentats dans les écoles
Judith Chetrit | Actu experts prévention sécurité | Innovations et Territoires | Publié le 17/11/2016 | Mis à jour le 15/11/2016

Face au danger, « bien réel » selon la place Beauvau, d’une attaque terroriste dans les écoles, il s’agit de transmettre « une culture de la gestion du risque et de la sécurité ». Dans un pays qui compte 64 000 établissements scolaires, les autorités souhaitent s’appuyer sur « les professionnels de l’éducation, les élus locaux, les agents publics ». Avec des exercices programmés entre la rentrée et les vacances d’hiver, les communes se mobilisent auprès de la communauté éducative pour sensibiliser leurs intervenants.

A la rentrée, le ministère de l’Education nationale annonçait la tenue d’exercices « attentat-intrusion » dans les écoles pour prévenir un risque terroriste, les établissements faisant l’objet de menaces directes. Il demandait la mise à jour d’un plan particulier de mise en sûreté, habituellement élaboré pour des risques naturels et technologiques, comme un séisme ou un accident nucléaire. Selon des données relevées par la Rue de Grenelle, 88 % des écoles et 95 % des collèges et lycées l’ont déjà actualisé.

A lire aussi

Sécurité dans les écoles : comment collectivités et polices municipales doivent se mobiliser 

« C’est la préoccupation qui transcende aujourd’hui les autres risques majeurs », pointe Jean-Michel Macault, directeur de l’éducation de la ville d’Angers (150 ...

CHIFFRES CLES

50 M€ supplémentaires ont été affectés aux collectivités locales pour effectuer des travaux de sécurisation d’urgence dans les écoles. En plus des patrouilles aléatoires de police, 3 000 gendarmes réservistes ont été appelés.


POUR ALLER PLUS LOIN