logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/471509/presidentielles-les-12-propositions-pretes-a-lemploi-de-la-fntp/

INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT
Présidentielles : les 12 propositions prêtes à l’emploi de la FNTP
Arnaud Garrigues | A la une | A la une | actus experts technique | France | Publié le 14/11/2016 | Mis à jour le 15/11/2016

Cela fait plusieurs mois que la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) s’est mise en ordre de bataille. Elle souhaite en effet saisir l’occasion des élections présidentielles pour sensibiliser les candidats et leur demander de s’engager à renforcer les investissements pour les infrastructures routières. Mais surtout, la FNTP demande une véritable vision et une amélioration de la gouvernance. Avec à la clé quelques propositions détonantes.

Des portiques inutilisés de l’écotaxe à l’échec annoncé du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en passant par l’achat de TGV pour équiper des lignes Intercités, les ratés s’accumulent pour ce gouvernement, et laissent perplexe Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). « Il n’y a pas de politique cohérente en matière d’infrastructures et de travaux publics « , se désole-t-il.

Ce manque de vision politique et de planification, couplé à la baisse des dotations aux collectivités, ont entraîné, selon la FNTP, une baisse du chiffre d’affaires de la profession de près de 20% (passé de 47 à 38 milliards d’euros), et la perte de 35 000 emplois.

Certes, la conjoncture est en train de s’améliorer : cette année, l’activité est en hausse de 3%, grâce au Grand Paris (pour un tiers), au plan fibre et aux travaux sur les autoroutes. Mais la fragilité prédomine dans les entreprises, qui manquent de visibilité et préfèrent donc recourir à l’intérim au lieu d’embaucher, et pratiquent des prix jugés par la FNTP « très insuffisants pour rétablir leurs marges », cette pratique leur permettant néanmoins de remplir leurs carnets de commandes.

Pour ...

POUR ALLER PLUS LOIN