logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/471389/il-faut-sortir-de-cette-vision-arithmetique-qui-fragilise-nos-ecole-rurales-vanick-berberian/

[INTERVIEW] RURALITÉ
« Il faut sortir de cette vision arithmétique qui fragilise nos écoles rurales » – Vanick Berberian
Michèle Foin | A la une | Actu expert Education et Vie scolaire | France | Publié le 15/11/2016

Président de l'Association des maires ruraux de France, Vanick Berberian dénonce la méthode employée par le ministère de l'Education nationale dans la signature des conventions ruralité, qui poussent à une concentration des écoles.

Lors du dernier congrès de l’Association des maires ruraux de France, les 8 et 9 octobre, une motion de soutien à l’école rurale a été adoptée, alors que la taille des établissements, en milieu rural, est remise en question. Quel constat dressez-vous aujourd’hui sur l’école rurale ?

Il y a quelques années, on a demandé aux élus d’organiser des regroupements pédagogiques intercommunaux pour permettre aux écoles rurales de couvrir l’intégralité du cycle scolaire. Nous l’avons fait et cela fonctionne plutôt bien. Aujourd’hui, l’Education nationale veut encore plus de concentration. L’objectif, inavoué, est celui d’une école par chef-lieu de canton, pour, disent-ils, favoriser le lien avec le collège, mais surtout, économiser ...

POUR ALLER PLUS LOIN