Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

finances

Le conseil général de l’Aube a adopté le second volet de son plan d’économies budgétaires

Publié le 19/10/2010 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Le Conseil général de l’Aube a voté lors de sa séance plénière du 15 octobre un nouveau train de mesures destiné à réduire les dépenses du département de dix millions d’euros par an.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le département avait adopté un plan de sauvegarde lors de sa session du 9 juillet 2010 « pour faire face à l’explosion des dépenses obligatoires et à la stagnation des recettes ». Objectif : économiser dix millions d’euros par an en rognant ou en supprimant un certain nombre de dépenses de fonctionnement récurrentes. La fin de la gratuité du transport scolaire avait été la mesure la plus emblématique — et la plus controversée — prise à cette occasion.

Un second train de mesures destiné à compléter ce programme emprunt de rigueur budgétaire a donc été adopté le 15 octobre. Il s’inspire des six mêmes « règles » que précédemment : « Remise à plat et actualisation du régime d’aides, rééquilibrage des aides économiques en privilégiant les actions collectives, responsabilisation des bénéficiaires, valorisation des compétences internes, rationalisation des pratiques au sein du conseil général, répartition des efforts entre tous, y compris le conseil général et ses grands partenaires. »

Moins d’aides aux communes

Mesure phare de ce second coup de rabot : la baisse de 10% de l’enveloppe accordée aux associations en 2011, qui se matérialise notamment par la fin des aides au sport « de pur loisir » avec en contrepartie la « priorité » donnée « au sport de compétition et de haut niveau ».

Un certain nombre de mesures concernent aussi les collectivités locales. Le conseil général a par exemple mis fin à l’aide à la conversion des forêts communales, ramené de 100 à 70% le taux de subvention accordée aux communes pour la mise en sécurité des œuvres d’art, et, en matière de réfection des chaussées départementales, refusera de prendre en charge le surcoût provoqué par le choix par une commune d’un revêtement plus onéreux que celui qu’auront préconisé ses services techniques.

Thèmes abordés

Régions

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le conseil général de l’Aube a adopté le second volet de son plan d’économies budgétaires

Votre e-mail ne sera pas publié

giga

19/10/2010 09h55

Bonne synthèse d’une journée de débats auxquels j’ai assisté, mais :

Ce n’était pas le 15 mais le 18/10 ; emprunt de rigueur à remplacer par empreint, et préciser que pour le revêtement des routes départementales, il s’agit seulement de leur partie en agglomération .

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement