logo
DOSSIER : Stationnement de surface : vers une gestion optimisée
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/470083/stationnement-payant-de-surface-une-reforme-a-deux-vitesses/

MOBILITÉ ET VOIRIE
Stationnement payant de surface : une réforme à « deux vitesses »
Nathalie Da Cruz | A la une | actus experts technique | France | Publié le 04/11/2016 | Mis à jour le 14/02/2017

Les petites villes auront-elles les moyens nécessaires pour financer la décentralisation du stationnement ? Le projet de loi de finances 2017 maintiendra-t-il la part des recettes perçues actuellement par les communes franciliennes ? Le Groupement des autorités de transport, grand promoteur de cette réforme, se veut rassurant...

La réforme a été voulue par les élus locaux, rappelle le Groupement des autorités responsables de transport (GART). La décentralisation et la dépénalisation du stationnement entreront en scène le 1er janvier 2018. C’est donc maintenant qu’il faut se préparer.

Qu’est-ce que ça va changer ?

Exit l’amende pénale de 17 euros, bien peu dissuasive, perçue aussi bien à Paris que dans une commune de 10 000 habitants, et dont une bonne partie allait dans les caisses de l’Etat. Avec la décentralisation, les communes pourront elles-mêmes fixer les tarifs des « redevances de post-stationnement » – qui succèderont aux amendes pénales – et toucheront la totalité des recettes perçues.

Cet argent servira à financer la mobilité durable, comme une nouvelle ligne de bus, des places de stationnement vélo, etc. Ce sera donc une ressource supplémentaire pour les autorités organisatrices de la mobilité durable.

Stationnement payant : quels enjeux ...

CHIFFRES CLES

Agenda :
Journée d’étude « Réforme du stationnement » : 
dernière ligne droite pour être prêt le 1er janvier 2018 !
Rendez-vous le 17 mai 2017 à Paris
Programme et inscriptions


POUR ALLER PLUS LOIN