Mobilité et voirie

Stationnement payant de surface : une réforme à « deux vitesses »

| Mis à jour le 14/02/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Flickr/ CC by Frédéric Bisson

Les petites villes auront-elles les moyens nécessaires pour financer la décentralisation du stationnement ? Le projet de loi de finances 2017 maintiendra-t-il la part des recettes perçues actuellement par les communes franciliennes ? Le Groupement des autorités de transport, grand promoteur de cette réforme, se veut rassurant...

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Stationnement de surface : vers une gestion optimisée

La réforme a été voulue par les élus locaux, rappelle le Groupement des autorités responsables de transport (GART). La décentralisation et la dépénalisation du stationnement entreront en scène le 1er janvier 2018. C’est donc maintenant qu’il faut se préparer.

Qu’est-ce que ça va changer ?

Exit l’amende pénale de 17 euros, bien peu dissuasive, perçue aussi bien à Paris que dans une commune de 10 000 habitants, et dont une bonne partie allait dans les caisses de l’Etat. Avec la décentralisation, les communes pourront elles-mêmes fixer les tarifs des « redevances de post-stationnement » – qui succèderont aux amendes pénales – et toucheront la totalité des recettes perçues.

Cet argent servira à financer la mobilité durable, comme une nouvelle ligne de bus, des places de stationnement vélo, etc. Ce sera donc une ressource supplémentaire pour les autorités organisatrices de la mobilité durable.

Stationnement payant : quels enjeux ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
cet article est en relation avec
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Une nouvelle route durable et connectée

    Un appel à projets baptisé RD993 Lab, lancé en mars 2019 par le département des Hauts-de-Seine, en partenariat avec Paris La Défense et le Cerema, a retenu quatre solutions innovantes pour fluidifier et sécuriser le trafic de la route du futur. ...

  • Votre actu juridique du 23 au 29 juillet 2021

    Notre sélection de textes officiels et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 23 et le 29 juillet 2021. ...

  • Une cyberattaque coûte 550 000 euros à la ville de Chalon-sur-Saône

    Lors du conseil municipal du 20 juillet, le maire de Chalon-sur-Saône a annoncé le coût de la cyberattaque subie par la ville et la communauté d'agglomération en février dernier. Plusieurs embauches sont en cours. ...

  • Trois parcelles à gestion écologique garantie

    CDC Biodiversité a souscrit avec deux communes et un privé du Rhône une obligation réelle environnementale qui engage les protagonistes à une gestion écologique des trois parcelles concernées. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP