Mobilité et voirie

Stationnement payant de surface : une réforme à « deux vitesses »

| Mis à jour le 14/02/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Flickr/ CC by Frédéric Bisson

Les petites villes auront-elles les moyens nécessaires pour financer la décentralisation du stationnement ? Le projet de loi de finances 2017 maintiendra-t-il la part des recettes perçues actuellement par les communes franciliennes ? Le Groupement des autorités de transport, grand promoteur de cette réforme, se veut rassurant...

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Stationnement de surface : vers une gestion optimisée

La réforme a été voulue par les élus locaux, rappelle le Groupement des autorités responsables de transport (GART). La décentralisation et la dépénalisation du stationnement entreront en scène le 1er janvier 2018. C’est donc maintenant qu’il faut se préparer.

Qu’est-ce que ça va changer ?

Exit l’amende pénale de 17 euros, bien peu dissuasive, perçue aussi bien à Paris que dans une commune de 10 000 habitants, et dont une bonne partie allait dans les caisses de l’Etat. Avec la décentralisation, les communes pourront elles-mêmes fixer les tarifs des « redevances de post-stationnement » – qui succèderont aux amendes pénales – et toucheront la totalité des recettes perçues.

Cet argent servira à financer la mobilité durable, comme une nouvelle ligne de bus, des places de stationnement vélo, etc. Ce sera donc une ressource supplémentaire pour les autorités organisatrices de la mobilité durable.

Stationnement payant : quels enjeux ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
cet article est en relation avec
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Plus de moyens pour la transition écologique en 2022

    Le ministère de la Transition écologique voit son budget augmenter en 2022, selon le projet de Loi de finances présenté ce matin par le gouvernement lors du conseil des ministres. Mais il subit encore des pertes d'emplois. ...

  • Les challengers de la SNCF veulent rouvrir des lignes abandonnées

    La récente victoire de Transdev pour exploiter une ligne TER en région Paca et l’arrivée imminente de trains à grande vitesse italiens et espagnols en France occultent une autre conséquence de la libéralisation du rail : la réouverture de lignes secondaires ...

  • Le Cerema et l’Inria s’allient pour une meilleure gestion des routes

    Cet été, le Cerema et l’Inria ont signé un projet de recherche sur 4 ans, baptisé Road-AI. Il s’agit de mettre en place une nouvelle gestion des infrastructures routières par le biais de solutions numériques. ...

  • Conseils pour acquérir sans risque une friche polluée

    La loi "Climat et résilience" impose une diminution conséquente du rythme de l'artificialisation des sols dans les dix prochaines années. La réhabilitation et la reconversion des friches industrielles ou administratives devient alors un véritable enjeu. Rapha ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP