Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

De la stratégie à l’éthique

Du bon usage du mensonge dans le management

Publié le 09/11/2016 • Par Laurence Denès • dans : France, Toute l'actu RH

Phovoir
Il y a ceux qu’on choisit de prononcer, et ceux qu’on se sent obligé de formuler, ceux qui sauvent l’honneur et ceux qui font perdre la face, les épiques et les pieux… Inhérents aux relations interpersonnelles, les mensonges font-ils aussi partie du management ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Il faut de la franchise dans le management. De la réorganisation collective à l’évaluation individuelle, tout doit être dit, quitte à dire qu’on ne sait pas encore ! » affirme le président de l’Association des DRH des grandes collectivités, Johan Theuret. A la tête des services de Trégunc (80 agents, 7 056 hab., Finistère), Leslie Chevreux approuve : « Faute stratégique autant que morale, le mensonge n’est pas un outil managérial mais une arme qui finit toujours par se retourner contre son utilisateur. »

Bref, « un cadre digne de ce nom ne doit prononcer aucune de ces assertions susceptibles de faire rougir de honte celui qui la profère et de colère celui qui l’entend », résume la directrice générale des services (DGS) d’une communauté de communes du Sud-Ouest. Voilà donc qui est clair : croix de bois croix de fer, si je mens, je ne suis pas manager ! Sauf que… En toute sincérité, la question du mensonge n’est pas si simple et vient se loger au cœur même du métier.

D’abord, il y a une différence entre délibérément « exprimer quelque chose de faux (feindre) » et « ne pas dire quelque chose de vrai (dissimuler) », distingue la consultante Géraldine Van der Beken. Or, si le premier est unanimement désapprouvé, le second laisse à ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Du bon usage du mensonge dans le management

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement