Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Vieillissement

Un plan à 430 millions d’euros et des orientations à approfondir

Publié le 01/06/2018 • Par Catherine Piraud-Rouet • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Seniors ehpad
©ME - stock.adobe.com
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a présenté le 30 mai sa feuille de route pour relever le défi du vieillissement à court et à moyen terme. Un plan basé sur une double approche. D’une part, des mesures chiffrées à court terme, marquant une accélération des financements prévus : au total, 430 millions d'euros seront injectés en trois ans. D’autre part, l’annonce du lancement d’une concertation citoyenne de plus long terme, afin de préparer l’avenir. Les fédérations d’usagers pointent néanmoins un décalage avec les enjeux et appellent à un travail plus approfondi.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour désamorcer la contestation, que ce soit celle des professionnels des Ehpad ou des collectivités locales, la ministre a d’abord annoncé une série de mesures immédiates dont 100 millions d’euros qui seront consacrés en 2019 et 2020 à la refonte du mode de financement de l’aide à domicile (AAD).

15 millions d’euros seront en outre alloués en 2018 pour le financement de plans de prévention en Ehpad. Des moyens portés à 30 millions d’euros, financés par l’Assurance maladie, à partir de 2019.

9 minutes de plus d’aide en Ehpad

« Cette mise en avant de la prévention constitue une vraie nouveauté », approuve Jean-Pierre Riso, président de la Fnadepa (Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées).

Mais pour l’AD-Pa ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un plan à 430 millions d’euros et des orientations à approfondir

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement