Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

santé

Le programme « un fruit pour la récré » nouvelle formule

Publié le 15/10/2010 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

En 2010-2011, outre les écoles primaires, les collèges et les lycées peuvent adhérer au programme « un fruit pour la récré », et les collectivités et les établissements peuvent adhérer pour un, deux ou trois trimestres et inscrire une classe, un niveau scolaire ou une école.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le programme « un fruit pour la récré » a été initié par le ministère de l’Alimentation, en concertation avec la filière des fruits et légumes frais et transformés, avec les ministères chargés de l’Education nationale, de la Santé, avec des fédérations de parents d’élèves, les syndicats de la restauration scolaire et les représentants des élus. La première année du programme (2008/2009) était une phase expérimentale qui a concerné 92.000 enfants âgés de 3 à 11 ans, fréquentant les classes maternelles et élémentaires. Le cahier des charges prévoyait la distribution d’un fruit par semaine, tout au long de l’année scolaire. Les communes étaient volontaires pour s’engager dans le programme et le financer, et il a été mis en œuvre dans une centaine de villes.

En 2009-2010, le programme a pris une dimension européenne, 350.000 enfants des écoles primaires en ont bénéficié. L’Union européenne finance 51% du montant des achats de fruits, les 49% restants étant pris en charge par les communes volontaires.

En 2010-2011, outre les écoles primaires, les collèges et les lycées pourront adhérer au programme. Des outils pédagogiques ont été préparés spécifiquement pour ces tranches d’âges. Une souplesse a été apportée au cahier des charges avec les possibilités offertes aux collectivités compétentes et aux établissements scolaires d’adhérer au programme pour un, deux ou trois trimestres et d’inscrire une classe, un niveau scolaire ou une école.

Des outils pédagogiques permettant d’accompagner cette distribution sont réalisés par le ministère en charge de l’Alimentation, en concertation étroite avec celui de l’Education nationale. Ils sont disponibles sur le site internet www.agriculture.gouv.fr/unfruitpourlarecre. La gestion de ce programme est intégralement réalisée par l’établissement public FranceAgriMer.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le programme « un fruit pour la récré » nouvelle formule

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement