Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Intercommunalité

Communauté de communes du Pays Fertois : vote à l’unanimité pour la dissolution

Publié le 15/10/2010 • Par Géraldine Lebourgeois • dans : Régions

Le 13 octobre 2010, le conseil communautaire du Pays Fertois a voté pour la dissolution de l’intercommunalité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les 37 délégués des 15 communes qui composent la communauté de communes du pays Fertois (12.593 habitants, Orne) étaient réunis exceptionnellement le 13 octobre 2010 après-midi pour passer au vote l’avenir de l’intercommunalité.
A l’unanimité, ils ont dit oui à sa dissolution. C’est une nouvelle étape vers sa disparition, depuis les tensions apparues entre la ville centre de la Ferté-Macé (6.525 habitants) et les quatorze autres communes.

En juillet et août 2009 déjà, les uns et les autres avaient délibéré en faveur du retrait de la Ferté-Macé mais le préfet de l’Orne n’avait pas pu donner suite à cette demande de séparation. Cette fois, la préfecture va avoir compétence pour intervenir. Il faut au préalable que les conseils municipaux de chaque commune se positionnent. « Ensuite, le préfet devrait nommer un liquidateur, » explique Jacques Dalmont, le maire de La Ferté-Macé. «Il sera en même temps un élément conciliateur sur la question de la répartition du passif et de l’actif entre les communes».

Déjà d’autres perspectives

L’élu se tourne déjà vers d’autres perspectives, en soulignant que « la procédure devrait aboutir parce qu’elle devance la réforme des collectivités territoriales. Elle va aider à constituer une nouvelle intercommunalité. Il faut désormais raisonner en terme de bassin de vie. Un bassin de vie de l’ordre de 20 000 habitants sur l’axe La Ferté-Macé/ Bagnoles-de-l’Orne… C’est là la base de toute discussion».

Régions

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Communauté de communes du Pays Fertois : vote à l’unanimité pour la dissolution

Votre e-mail ne sera pas publié

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS FERTOIS

20/10/2010 04h45

La Communauté de Communes du Pays Fertois est un nom de collectivité territoriale répandu. Au vu de nonbreuses réactions de nos administrés, nous tenons à préciser que la Communauté de Communes du Pays Fertois du canton de la Ferté sous Jouarre, en Seine et Marne (19 communes, 27 000 habitants) n’est pas concernée par l’article de G. Bourgeois du 15/10/2010 relatif à la dissolution de la CCPF de l’Orne.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement