logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/467429/de-plus-en-plus-delus-abandonnent-la-fonction-politique-pour-devenir-des-super-chefs-de-service-dominique-filatre/

[INTERVIEW]
« De plus en plus d’élus abandonnent la fonction politique pour devenir des super-chefs de service » – Dominique Filatre
Emilie Denètre | France | Publié le 27/10/2016

Directeur général des services (DGS) pendant de nombreuses années, Dominique Filatre n’a pas la langue dans sa poche. Fort de ses expériences au service de collectivités de tailles différentes, il porte aujourd’hui un regard singulier sur son métier.

Dominique Filatre est breton. Têtu comme il se doit, il dénonce sur son blog les dérives de la relation DGS-élu. Appelant les maires à reprendre leur rôle d’animateur du débat public – et non de super-DGS –, il prône également plus de transparence dans le fonctionnement des services municipaux qui, rappelle-t-il, œuvrent pour les citoyens.

Quelles expériences professionnelles ont nourri votre regard sur le métier de DGS ?

L’un des problèmes que j’ai découvert lorsque je faisais de la formation avec des élus chargés des finances est celui de la transparence du fonctionnement de l’administration. Souvent, les élus n’étaient pas sûrs que les fonctionnaires avec lesquels ils travaillaient étaient vraiment bons !

J’ai pu également remarquer à quel point le management faisait cruellement défaut ...

CHIFFRES CLES

Minibio :

  • 1989 : Secrétaire général à Pordic (Côtes-d’Armor)
  • 1995 : Formateur d’élus, activité libérale
  • 1999 : Collaborateur de cabinet à Douarnenez (Finistère)
  • 2001 : Formateur d’élus, activité libérale
  • 2002 : DGS à Champniers (Charente)
  • 2009 : DGS à Domérat (Allier)


POUR ALLER PLUS LOIN