Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Inclusion

Face au danger d’un internet pour les pauvres, l’importance de l’accompagnement humain

Publié le 17/05/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

DdTezIaX4AEULRE
D.R.
La DGCS a organisé sa première journée de réflexion "Cohésion sociale et numérique" pour nourrir la stratégie nationale pour un numérique inclusif. 6,7 millions de personnes ne se connectent jamais à internet et 7 millions d’internautes disposent d’un faible niveau de compétences numériques et se déclarent mal à l’aise dans leur utilisation d’internet. Alors que l’usage numérique suppose un capital social et culturel élevé et que la dématérialisation des services publics se généralise, l’accompagnement social et numérique devient un enjeu majeur de cohésion sociale et d’appropriation de la technologie. Cela ne se fera pas sans une réorientation des gains de productivité liés à l’usage de ces nouvelles technologies ni sans une transformation du travail social pour mieux accompagner les publics les plus fragiles.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

C’est pour « nourrir la Stratégie nationale pour un numérique inclusif » que la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) a organisé le 16 mai 2018, au ministère des Solidarités et de la Santé, une « première journée de réflexion », intitulée Cohésion sociale et numérique ».

Les 250 places de l’amphithéâtre Laroque étaient quasiment toutes occupées par des élus communaux et départementaux, des représentants de l’État, quelques députés, mais aussi par de nombreux responsables de centres communaux d’action sociale, des travailleurs sociaux et des professionnels des nouvelles technologies.

L’enjeu est de taille : une personne sur cinq est concernée. 6,7 millions de personnes ne se connectent jamais à internet ; sept millions d’internautes disposent d’un faible niveau de compétences ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face au danger d’un internet pour les pauvres, l’importance de l’accompagnement humain

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement