Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Réforme territoriale

Fusion d’intercos : l’action sociale dans le flou

Publié le 18/10/2016 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la une, Actu expert santé social, France

enqueteCIAS-UNE
UNCCAS
Quels impacts la loi "Notre" va-t-elle avoir sur les centres intercommunaux d'action sociale (CIAS) ? C'est pour répondre à cette question que l'Unccas a lancé début 2016 une enquête auprès des Cias. Les résultats ont été présentés le 18 octobre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors qu’au 1er janvier 2017 le nombre d’Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI) devrait être ramené à 1260, contre 2061 aujourd’hui, que va-t-il se passer pour les centres intercommunaux d’action sociale (CIAS) ? Les incertitudes sont grandes, pour les agents comme les élus en charge du social, révèle l’enquête(1) de l’Union nationale  des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (Unccas).
Présentée le 18 octobre, elle a été réalisée en début d’année, alors que les schémas départementaux de coopération intercommunale n’étaient pas encore tous connus.

Néanmoins, sur les 131 CIAS ayant répondu au questionnaire (sur 355 interrogés), la moitié ont annoncé que le périmètre de leur intercommunalité va être modifié. Mais, 15% des organismes ne savaient pas encore si leur intercommunalité allait être impactée par la réforme territoriale. Au 1er janvier 2017, près de 2/3 des centres intercommunaux pourraient donc avoir à s’adapter à des territoires plus grands.

Structures en sursis ?

Que va-t-il alors se passer ? La compétence sociale ne fait pas partie des compétences obligatoires des EPCI. Les structures pourraient donc potentiellement être supprimées. Dans la grande majorité des cas (71%), la compétence sociale devrait être conservée par le nouvel ensemble. Mais avec quelle définition ?, la question reste souvent ouverte.
D’un territoire à l’autre, les compétences sociales données à l’intercommunalité varient énormément : seulement l’aide au personnes âgées, les compétences enfance-jeunesse, la gestion d’établissements…

Trois ans de travail ont ainsi été nécessaire à la communauté de communes du Pays de Craon (Mayenne) pour réussir à bâtir un projet pour le ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fusion d’intercos : l’action sociale dans le flou

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement