Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • A la une
  • « Une catastrophe financière pour les parcs » – Interview de Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des PNR

réforme des collectivités

« Une catastrophe financière pour les parcs » – Interview de Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des PNR

Publié le 11/10/2010 • Par Laurence Madoui • dans : A la une

Cote maritime. Mer et arbre
PHOVOIR
La Fédération des Parcs naturels régionaux tenait son congrès annuel, du 6 au 8 octobre à Reims. Son président, Jean-Louis Joseph, y a exprimé les inquiétudes des 46 PNR soulevées par la loi portant réforme des collectivités territoriales, qui doit être examinée en commission mixte paritaire le 13 octobre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En quoi la réforme des collectivités territoriales va-t-elle concerner les parcs ?

Notre réseau est extrêmement inquiet des dispositions prévues à l’article 35 ter du projet de loi, qui introduit un plancher d’autofinancement de 30%. C’est une catastrophe pour les parcs, qui dépendent financièrement à 80% des partenariats, montés essentiellement avec l’Etat, l’Union européenne et les collectivités et, de plus en plus, avec des acteurs privés. Dès 2012, leurs syndicats mixtes – qui ne disposent d’aucun levier fiscal – devraient trouver 30% d’autofinancement pour la conduite de leurs actions, sans faire appel à la fois au département et à la région. Leur capacité à mettre en œuvre leur projet de territoire en serait gravement affectée.

Quels aménagements attendez-vous ?

Avec les autres « têtes de réseau » responsables de la gestion des espaces naturels (1), la Fédération a alerté le gouvernement et plaidé pour que la gestion des espaces patrimoniaux soit exclue du champ d’application de cette mesure. Au même titre que la culture, le sport et le tourisme, qui ne seront pas soumis à cette contrainte de niveau minimum d’autofinancement (art. 35 quater).

Une contrainte malvenue à l’heure où une vingtaine de parcs sont en gestation…

Ces derniers risquent en outre d’être entravés par l’article 30 du texte, qui soumet leur création à l’approbation de la commission départementale de la coopération intercommunale. Cette mesure est inadaptée aux PNR, dont la charte constitutive fait l’objet d’une concertation s’étalant sur une période allant de cinq à dix ans. Elle compliquerait inutilement la procédure particulière de création des PNR, à cheval sur plusieurs départements – et donc commissions départementales – et régions. 22 parcs sont en projet, dont sept bien avancés et deux pouvant être labellisés dès 2011.

Notes

Note 01 Réserves naturelles de France, Rivages de France, Conservatoire des espaces naturels, Réseau des grands sites. Retour au texte

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Une catastrophe financière pour les parcs » – Interview de Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des PNR

Votre e-mail ne sera pas publié

Paul Emploi

12/10/2010 03h52

Une preuve supplémentaire que la réforme territoriale engagée sur des bases louables et attendues de simplification et de clarification , est en train de tourner à la confusion et à la casse du service public local. Espérons que des parlementaires auront suffisamment d’intelligence et de courage pour corriger cette anomalie fatale annoncée pour le financement des PNR !

tartuffes

12/10/2010 10h43

Nous avons des parcs splendides en France, ceci est une chance incroyable mais nous avons aussi des contraintes et choix économiques à faire.
Pouvons nous enfin, regarder les choses en face et faire du business (sens noble du terme) écologique : offrir un vrai parcours éducatif et ludique à nos concitoyens
=> la tendance est là et elle est profonde c’est un mouvement culturel qui s’installe : c’est le moment pour les parcs d’avoir un vrai projet d’intégration sociétale et d’économilogie. Regardez ce qu’il se fait à l’étranger, quand nous y visitons les parcs (canada usa Danemark…) c’est à chaque fois un bonheur pour le touriste et l’invité responsable que nous y devenons.

Sans ce changement de culture et d’orientation stratégique nos parcs resteront au minima de leur splendeur, fragiles et si méconnus

Au plaisir d’échanger sur le sujet

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement