Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Congrès de l'Assemblée des départements de France

Aucun geste financier pour les départements

Publié le 07/10/2016 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la une, Actu expert santé social, Actu experts finances, France

CONGRES ADF - Baylet
© Jean Michel Nossant/LA GAZETTE
Contrairement à François Hollande devant les maires et Manuel Valls devant les régions, Jean-Michel Baylet est venu les mains vides, à Poitiers, clôturer le congrès de l’Assemblée des départements de France. L'ADF demandait une aide d'au moins 400 millions d'euros

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les maires avaient obtenu une diminution de la baisse des dotations, les présidents de régions une part de TVA. Contrairement aux congrès des deux autres principales associations d’élus, les présidents de conseils départementaux repartent les mains vides de leur rassemblement annuel qui s’est achevé, vendredi 7 octobre, à Poitiers.
Le ministre des Collectivités locales, Jean-Michel Baylet, était attendu de pied ferme, pourtant il n’a fait que répéter les annonces parus dans les médias ces dernières semaines.

Pas plus de 200 millions d’euros pour le fonds d’urgence

L’ancien président du Tarn-et-Garonne a commencé par rappeler les 10 millions d’euros distribués en 2015 à onze départements. « Cette année encore le gouvernement prendra ses responsabilités », a-t-il ajouté avant de terminer sa phrase en confirmant un fonds d’urgence de 200 millions d’euros pour 2016. Très loin des 400 millions d’euros réclamés par l’ADF en tribune quelques minutes plus tôt.

Mais c’est par la provocation que le ministre a répondu aux huées : « Si vous ne voulez pas les 200 millions, il n’y a qu’à le dire, le budget de l’Etat en aurait besoin. » Pas de quoi calmer les présidents de départements.
D’autant plus que sur le projet de loi de finances non plus, les annonces n’ont pas rencontré leurs attentes.

Jean-Michel Baylet a en effet renvoyé au débat parlementaire la suppression de 400 millions sur la DCTRP (dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Aucun geste financier pour les départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement