Numérique

En Eure-et-Loir, le Lab28 veut optimiser l’utilisation de la fibre optique

| Mis à jour le 14/10/2016
Par • Club : Club Techni.Cités

Flickr CC by roshan1286

L'Eure-et-Loir veut dynamiser le développement des usages numériques. Son plan de déploiement de la fibre optique couvrira 80 % du territoire en 2020. L'objectif est d'aider les élus et les porteurs de projet à faire aboutir leurs dossiers, mais aussi d'impulser une culture digitale en interne, au sein des services. En 2014, la collectivité s'est dotée d'une cellule dédiée. Baptisée Lab28, cette équipe est chargée d'animer le territoire et de faire éclore de nouveaux projets.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Le très haut-débit prend son temps pour arriver

Au cœur du grenier à blé français, le numérique avance à grands pas. Le conseil départemental d’Eure-et-Loir a opté pour un déploiement accéléré de la fibre optique, avec 135 millions d’euros investis d’ici à 2020, dont un peu moins d’un tiers par le département. Objectif : raccorder 80 % de la population au réseau et mettre en place des solutions satellitaires pour les autres. Mais l’infrastructure à elle seule ne suffit pas. « Les élus ont compris qu’il fallait aussi réfléchir aux usages si l’on voulait que cet investissement soit un vrai levier de développement économique et social », observe Joaquim Martins, directeur de l’attractivité et de l’équilibre territorial.

Vrai succès

En mars 2014 a ainsi germé l’idée d’une cellule transversale dédiée au numérique, le Lab28, une petite équipe « capable de vulgariser, d’avoir un regard neuf et de faire un pas de côté », poursuit le directeur. Sa mission ? Mettre en musique la transition numérique du territoire en jouant le rôle d’animation et d’expertise sur des dossiers pionniers. Emblématique de cette démarche, l’ouverture de la Wild Code School, à La Loupe, aux confins du Perche. Labellisée grande école du numérique, cette formation de développeur web accueille sa troisième promotion et a ouvert plusieurs centres en France.

Un vrai succès, qui tient à la cofondatrice de l’école, Anna Stépanoff, mais aussi à l’accompagnement du projet. « Nous effectuons un gros travail de veille et de mise en réseau. Sur ce dossier, le principal ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
cet article est en relation avec
Dossier

Le très haut-débit prend son temps pour arriver

Au sommaire du dossier

Lire le premier article
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • « Il faut casser les monopoles des plateformes numériques »

    Pierre Musseau est aux premières loges pour mesurer les conséquences des disruptions en matière de mobilité dans l’espace urbain. En première ligne, aussi, pour observer lucidement comment des véhicules autonomes peuvent s’insérer dans la ville. Car le ...

  • Les animateurs Papi montent un salon de l’inondation

    Clapets anti-retour, batardeaux : les dispositifs anti-inondation restent méconnus des particuliers. Le syndicat des eaux et de l’assainissement Alsace-Moselle organise donc un salon où les habitants des zones inondables peuvent les découvrir auprès des ...

  • Mobilités : quatre enjeux clés de la LOM

    Alors que le projet de loi d'orientation sur les mobilités doit commencer son parcours au Sénat le 6 mars prochain, nous avons profité de l'audition de la ministre des Transports au Sénat le 13 février pour identifier 4 sujets clés sur lesquels les parlementaires ...

  • Comment gérer les indemnités de fin de contrat des contractuels

    Les règles applicables aux agents contractuels ont été toilettées par la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires. La gestion des agents contractuels, par ailleurs, comprend en effet un certain nombre de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP