logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/46439/maison-de-lemploi-mission-locale-une-fusion-sur-fond-de-baisse-de-credits/

EMPLOI
Maison de l’emploi-mission locale : une fusion sur fond de baisse de crédits
Guillaume Roussange | Régions | Publié le 07/10/2010

Effective au premier janvier 2011, la fusion entre la mission locale et la maison de l’emploi et de la formation devrait s’accompagner de la non reconduction d’une dizaine de CDD. En cause : la baisse des subventions allouées par l'Etat et la région Picardie.

A Amiens, la réorganisation des structures en charge de l’insertion risque, paradoxalement, de générer une dizaine de nouveaux demandeurs d’emplois.
En 2011, la mission locale absorbera en effet les activités de la maison de l’emploi et de la formation, privée, depuis la création de Pôle emploi, de l’une de ses missions principales : l’aide au retour à l’emploi.
Présentée comme un moyen d’optimiser les dispositifs existants et d’éviter les doublons, cette réorganisation s’accompagne, en réalité, d’une réduction significative des subventions accordées par l’Etat et la région.
Selon Amiens métropole, la diminution des crédits étatiques se monterait à 120.000 euros « dans le cadre de la convention annuelle d’objectifs, après une première baisse de 200.000 euros en 2010». Quant à la région, elle maintiendra l’année prochaine, un niveau d’intervention identique à 2010, soit 10% de moins qu’en 2009.

Augmentation des crédits de Amiens métropole de 50.000 euros

Pour tenter de compenser cette diminution, Amiens métropole a dû augmenter ses crédits de 50.000 euros (492.750 euros au total) l’année dernière.
«Grâce au projet de fusion-absorption, l’ensemble des CDI pourront être maintenus à la MEF et à la Mission locale. Le désengagement des autres financeurs, qui ne peut être compensé par Amiens Métropole, risque toutefois de conduire à la non-reconduction de plusieurs personnes en CDD de la Mission locale», explique Amiens Métropole qui reconnaît le rôle de ces agents dans les résultats de la mission locale, en hausse depuis 2009.