Eclairage public

Technologie LED : l’ANPCEN appelle les collectivités à la prudence

Par • Club : Club Techni.Cités

La technologie LED se développe massivement aujourd’hui sur le marché de l’éclairage public. Cependant, les impacts sur le vivant de cette lumière spécifique sont encore mal connus. Autres points de vigilance : les économies d’énergie et la durée de vie. L’ANPCEN lance un appel à la modération.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La technologie LED s’impose de plus en plus sur le marché de l’éclairage public. A tel point que certains fabricants ne proposent plus d’autres choix aux collectivités. Toutefois, l’association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne (ANPCEN) plaide la prudence par rapport à cette position dominante. Elle estime que les collectivités manquent d’informations indépendantes, alors qu’elles investissent massivement dans cette technologie.

« Les fabricants misent sur les LEDs pour augmenter leur chiffre d’affaires et le taux de rotation des parcs qui se limite à 3 % par an. Les arguments sont partiels et orientés pour prescrire des LEDs. Au nom de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références
Commentaires

1  |  réagir

07/06/2017 01h52 - Jourlanuit

Madame, Monsieur

Auriez vous la gentillesse de nous éclairer précisément sur la loi qui ordonne l intensité lumineuse réglementaire à ce jour pour l’éclairage extérieur des logements sociaux( 11 petits appartements avec trois logements handicapés ) parkings extérieurs .
Nous avons 16 lumières leds blanches violentes en face de notre maison .
8 sur une façade de 30 m environ ,
2 sur une face de 4m
4 bornes basses sur un coté parking
2 lampadaires hauts de l autre coté
Ce qui revient à dire que nous supportons une pollution lumineuse intense et insensée par rapport à la taille de l immeuble .
Les Champs Elysées à Noël .
Nous avions demandé des bornes basses lors du dépôt de permis de construire ce qui nous a été accordé et écrit , depuis l immeuble est fini et habité mais rien ne se passe et le responsable se cache derrière  » la loi » .
C est pourquoi nous aimerions vérifier la véracité de ces dires .
Même les arbres ont besoin de dormir , si les habitants ne comptent pour rien .
Ils nous disent qu ‘ils n allumeront pas les lampadaires hauts mais ne veulent rien écrire .
Ce que nous voulons c est une solution pérenne.
Merci pour votre réponse , votre avis « éclairé » sur ce sujet .
Bien cordialement .
Jourlanuit

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP