Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energies propres

L’Alsace aide les achats individuels et veut développer la filière

Publié le 06/10/2010 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

Philippe Richert, président du conseil régional d’Alsace (CRA) a annoncé le 5 octobre 2010 au Mondial de l’automobile, que les 500 premiers alsaciens acquéreurs d’un véhicule électrique allaient bénéficier d’une prime de 5.000 euros s’ajoutant au même montant versé par l’Etat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En plus de cette annonce effectuée au coté de Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat chargé des Transports, le conseil régional d’Alsace va tenter de développer la filière industrielle liée à ce nouveau mode de déplacement, en s’appuyant notamment sur le Pôle de compétitivité Véhicule du futur. Cette politique s’inscrit dans la continuité du soutien aux énergies renouvelables et à l’isolation, pour laquelle la région investit 1,9 million d’Euros en 2010 en aides aux particuliers.

Appel à manifestations d’intérêt mobilité électrique doté de 200.000 euros

«Deux obstacles principaux entravent le développement des véhicules électriques. Leur coût, atténué avec la prime, et le rechargement. Pour résoudre ce problème, nous lançons un “appel à manifestations d’intérêt mobilité électrique”, ouvert au public et au privé, doté d’un budget de 200 000 Euros », commente Philippe Richert, président du CRA.
Il doit faire émerger des solutions nouvelles de branchement et de rechargement, notamment le dispositif dénommé Mobitrans de la société SEW Usocome (Haguenau), qui permet de recharger la batterie en stationnant le véhicule au-dessus d’une plaque de transfert noyée dans le sol. On peut envisager des zones de recharge sur les parkings, la voirie, etc.

Autres idées, des prises sur les parkings d’hypermarché, réservés aux détenteurs de la carte du magasin, des stations de branchement communes à des zones d’activité, etc. Philippe Richert insiste toutefois sur le fait que ces aides – environ 3 millions d’Euros en 2011 – ne sont en rien contraires à la politique en faveur des transports publics, le ferroviaire représentant plus de 150 millions d’Euros cette année.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Alsace aide les achats individuels et veut développer la filière

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement