Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre le terrorisme

« Les élus sont les premiers relais de l’aide aux victimes »

Publié le 29/09/2016 • Par Hervé Jouanneau Hugo Soutra • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

juliette meadel
fabien calcavechia
Dans un entretien à la Gazette, la secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux victimes, Juliette Méadel, tire un premier bilan de son action. Et en réaffirme les grands principes : simplifier, humaniser et professionnaliser la prise en charge des victimes d’attentats et de catastrophes naturelles. Entretien.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis son entrée au gouvernement en février, l’ancienne porte-parole du parti socialiste incarne l’une des réponses de l’Etat aux attentats terroristes, qui, depuis le 13 novembre 2015, ont fait plus de 230 victimes françaises et étrangères sur notre sol.

Sept mois après votre entrée au gouvernement, quel bilan tirez-vous ?

Le secrétariat d’Etat a été créé au lendemain des attentats de 2015. Mais après sept mois d’action, je constate que mon champ d’intervention s’est progressivement élargi aux « victimes de la vie », selon le mot du président de la République. Je pense aux accidents collectifs, notamment au crash de l’avion de la compagnie Egypt Air, ou encore aux catastrophes naturelles, telles que les inondations survenues en juin dernier.
Il y a un besoin d’incarnation politique et de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les élus sont les premiers relais de l’aide aux victimes »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement