Numérique

Données géographiques « ouvertes » : les collectivités françaises à la traîne

| Mis à jour le 13/01/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Emilio Gómez Fernández

Une étude parue dans la revue scientifique Cybergeo en août 2016 dresse un état des lieux de l'avancée des collectivités en matière d'open data et d'information géographique. Selon l'enquête réalisée par deux chercheurs, les collectivités françaises seraient en retard par rapport à leurs homologues européennes dans ce domaine.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Le SIG, un outil d'aide à la décision

Les collectivités locales sont « en retard » en matière de diffusion et de hiérarchisation des données géographiques par rapport aux autres pays européens. Telle est la conclusion à laquelle aboutissent deux chercheurs de l’université de Cergy-Pontoise, Dann Goncalves et Samuel Rufat, après avoir réalisé une enquête auprès de plus 200 collectivités en Europe.

Bilan, neuf ans après

A l’origine d’une telle démarche, une volonté de dresser un bilan : neuf ans après l’établissement de la première directive européenne établissant une infrastructure de la donnée géographique en Europe, où en est-on du côté des collectivités ? En effet, en 2007, la directive INSPIRE imposait pour la première fois aux autorités publiques européennes de rendre publiques les données géographiques en les publiant sur internet, et incitait au partage de ces données.

Cette directive s’adressait non seulement à ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références
  • Dann Goncalves et Samuel Rufat, « Open data et droit de la donnée : les collectivités à l’épreuve des réglementations européennes », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Science et Toile, document 787, mis en ligne le 17 août 2016, consulté le 19 septembre 2016. URL : http://cybergeo.revues.org/27750 ; DOI : 10.4000/cybergeo.27750
cet article est en relation avec
Dossier
Commentaires

1  |  réagir

22/09/2016 08h45 - ratonus

Il serait intéressant de faire un bilan sur la mise en place d’outils géographiques à l’échelle des communes (petites). Les collectivités françaises sont très en retard dans le domaine de l’information géographique alors que les outils existent depuis de nombreuses années et à des coûts abordables. Il s’agit surtout d’un manque d’intérêt pour le sujet. Egalement le fait que des « géoportail » régionaux concurrence le géoportail national et que la gouvernance soit trop éclatée. On en sera encore au même point dans dix ans …

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP