Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Logement

Mixité sociale : les promesses peuvent-elles être tenues ?

Publié le 17/04/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

OMIS_MIXITE_SOCIALE
D.R.
Les promesses de la mixité sociale sont-elles réelles, réalistes, réalisables ? L’état des lieux dressé par l’Observatoire de la mixité sociale dans son premier rapport "Regards sur la mixité sociale – Comment les villes construisent le vivre-ensemble" est ambivalent. A travers l’analyse de l’impact des politiques de l’habitat sur la mixité sociale et l’exemple de leur déclinaison par des collectivités franciliennes, les 200 pages du rapport ouvrent un débat sans concession sur les vertus supposées de la mixité sociale : gage du vivre-ensemble et instrument de lutte contre les inégalités. Car la mixité sociale reste un concept sans indicateur fiable et pertinent, ce qui rend particulièrement difficile la mesure de l’efficacité des politiques publiques.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Voici un rapport qui pourrait bousculer le politiquement correct de la mixité sociale, notion sur laquelle s’appuient les réformes en matière de logement depuis la loi sur le droit au logement et la loi SRU (déconcentrer la pauvreté) jusqu’aux récentes lois Alur et Égalité et citoyenneté (mieux attribuer le logement social) et aux promesses du projet de loi Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique – Elan (fluidifier l’occupation du parc social).

Le rapport pourrait aussi inciter son commanditaire, l’association Habitat et Humanisme via l’Observatoire de la mixité sociale (Omis) qu’elle a créé en 2016, à analyser ses trente ans de pratique pour, fait valoir son fondateur Bernard Devert, « modifier » ses façons de faire et « aller plus loin ».

Le voisinage est dans une ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mixité sociale : les promesses peuvent-elles être tenues ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement